Somme : L'école maternelle refuse de les garder ensemble, mais à tour de rôle

Audrey Depoilly est la mère de famille de trois petits bonhommes triplés âgés de 3 ans. Mais elle fait face à une difficulté quand elle a inscrit ses enfants à l'école.

Les triplés sont nés prématurés, à six mois et demi. À la naissance, Kainy pesait 805 grammes, Laouny 1,3 kg et Swany 1,6 kg. Ils ont passé les deux premiers mois à l'hôpital. Ils ont grandi et sont maintenant des garçons très énergiques.

Les trois frères ne parlent pas, mais ils ne représentent aucun handicap.

Le Courrier Picard rapporte le témoignage de la maman des triplés Kainy, Laouny et Swany. Leur école, à Mers-les-Bains (Somme), a refusé de les accueillir parce qu'ils sont "trop difficiles à gérer ensemble".

Ils ont été tous les trois inscrits en école maternelle en septembre 2018, mais les responsables ont pris une décision à l'encontre des trois petits.

"Ces enfants ne sont scolarisés pour l’instant, et j’insiste sur ce terme, qu’un à la fois. Car, d’une part, il est très difficile de les encadrer ensemble et d’autre part, lorsqu’ils sont tous les trois, ils n’arrivent pas à s’intégrer aux autres et cela freine leur socialisation",

a expliqué l'établissement auprès de Courrier Picard.

Selon eux, les trois frères représentent une menace pour les autres enfants dans la même classe qu'eux. La classe maternelle était même menacée d'être fermée.

"Une classe était menacée, je me suis dit que ça pouvait la sauver",

a dit la mère de famille.

Le personnel de l'établissement a quand même fait des efforts, essayant de les gérer pendant trois semaines, mais ils ont galéré.

"Je peux comprendre qu’à trois, ce soit difficile pour eux. Mais au centre de loisirs, où ils vont également le mercredi et le vendredi, et pendant les petites vacances, ça se passe bien",

poursuit-elle.

école maternelle | Photo : Pixbay

école maternelle | Photo : Pixbay

Finalement, l'école maternelle a accepté les trois garçons avec une condition : qu'ils n'aillent pas en classe ensemble.

"Je comprends bien l’inquiétude des parents mais les petits sont très difficiles à gérer ensemble et l’enseignante doit également assurer la sécurité et l’enseignement auprès des autres élèves",

a expliqué Catherine Ghilardi, inspectrice de l'Éducation nationale.

Audrey Depoilly est une mère qui vit seule, et la décision de l'établissement a compliqué les choses. Parce que pendant que l'un des triplés va à l'école, elle doit s'organiser pour garder les deux autres.

Des écoliers | Photo : Pixbay

Des écoliers | Photo : Pixbay

INCROYABLES TRIPLÉS

Avoir un bébé est merveilleux, en avoir trois à la fois peut être un défi, comme l'ont découvert Amy et Mike Howard.

L’arrivée au monde de ces trois garçons très particuliers a changé la vie de cette famille. À l'âge de 11 semaines, Hunter, Jackson et Kaden ont subi une intervention chirurgicale sur leurs crânes.

Les postes connexes
People Apr 09, 2019
Une femme sauve deux fois la vie de son bébé grâce à son instinct maternel
Jan 22, 2019
Une maman tombe enceinte par fécondation in vitro puis découvre qu'elle attend déjà des jumeaux
Parentalité Mar 18, 2019
Une mère célibataire de 9 enfants opposée à l'usage de préservatif révèle que ses enfants mangent à tour de rôle dans trois bols
Relation Apr 24, 2019
Deux inconnus ont combattu ensemble le cancer et ont fini par devenir un couple