Le réalisateur Jean-Claude Brisseau est décédé à l'âge de 74 ans

Le monde du cinéma français est en deuil, le cinéaste Jean-Claude Brisseau s'en est allé à l'âge de 74 ans.

La famille Jean-Claude Brisseau a annoncé auprès du journal Le Monde que le réalisateur français a rendu son dernier souffle le samedi 11 mai 2019, à Paris. Il est décédé des suites d'une longue maladie aux côtés de ses proches dans un hôpital.

UN FILM À SUCCÈS AVEC VANESSA PARADIS

Jean-Claude Brisseau a connu le plus grand succès de toute sa carrière après la sortie du film "Noce Blanche", avec Vanessa Paradis, en 1989. Grâce au réalisateur et cinéaste, la jeune actrice a pu jouer son tout premier rôle dans le cinéma, aux côtés de Bruno Cremer.

L'histoire dramatique parle d'une lycéenne tombée amoureuse de son professeur de philo. Vanessa Paradis a obtenu le César du meilleur espoir féminin grâce à ce rôle.

"Jean-Claude Brisseau était extrêmement particulier. Très grand, très autoritaire, avec cette voix grave. Peut-être que Brisseau essayait aussi d’aller au conflit pour me sortir de ma zone de confort, pour obtenir certaines émotions. Il me disait constamment : "Je ne veux pas que tu minaudes"",

s'est souvenu Vanessa Paradis lors d'une interview accordée au Monde.

UN AUTRE FILM AVEC SYLVIE VARTAN

Quelques années plus tard, le réalisateur et scénariste a enrôlé une autre vedette de la chanson française : Sylvie Vartan. L'ex-compagne de Johnny Hallyday a interprété le premier personnage du film dramatique "Ange Noir", sorti en France en 1994.

"Je n’ai gardé que de bons souvenirs de notre collaboration dans L’Ange noir, a dit Sylvie Vartan. C’est une expérience artistique que je garderai toujours comme un merveilleux souvenir. J’ai adoré travailler avec lui. Mes pensées vont vers son épouse Lisa",

a confié Sylvie Vartan à l'AFP, après avoir entendu les nouvelles concernant son départ.

D'AUTRES FILMS DE BRISSEAU

En 1988, le réalisateur français a connu un autre grand succès avec le film "Du bruit et de fureur", dont le premier rôle a été joué par Bruno Cremer. Le Prix spécial de la jeunesse au Festival de Cannes lui a été donné grâce réalisé sur la banlieue.

Né le 17 juillet 1944, Jean-Claude Brisseau a en effet vécu en banlieue parisienne et a toujours rêvé de cinéma depuis son enfance. Il enseignait le français en collège avant de rejoindre l'Institut national de l'audiovisuel.

Avec son premier film "La vie comme ça", il passe du statut d'amateur à professionnel. Ses thèmes dans le cinéma concernaient surtout la  violence sociale et la femme.

Dans les années 2000, Jean-Claude Brisseau a encore sorti d'autres films comme "Choses secrètes" en 2002, "La fille de nulle part" en 2012. Il a sorti son dernier film "Que le diable nous emporte" en 2018.

UNE AUTRE CINÉASTE DÉCÉDÉE

Au mois de mars 2019, le monde du cinéma français a perdu une autre figure importante.

La réalisatrice et scénariste Agnès Varda a rendu l'âme le 29 mars. Elle est décédée à l'âge de 90 ans aux côtés de sa famille.