La France rend un douloureux hommage aux deux soldats morts au Burkina Faso

Ce mardi 14 mai 2019, la France a rendu hommage à Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello, deux héros morts durant le sauvetage d'otages capturés au Burkina Faso. Une cérémonie durant laquelle il était difficile de contenir ses émotions.

Un hommage national a été rendu par la France ce mardi matin, à Cédric de Pierrepont, 33 ans et Alain Bertoncello, 28 ans, deux commandos de Marine tués la semaine dernière en libérant des otages au Burkina Faso.

Les cercueils des jeunes héros, recouverts du drapeau tricolore, ont d'abord traversé la Seine à 10h00, sur le pont Alexandre III où tous ceux qui voulaient saluer une dernière fois les militaires pouvaeint venir se recueillir.

La foule saluant les militaires tués avant la cérémonie protocolaire est une "tradition qui remonte à 2011 et qui est liée à l'Afghanistan où il y a beaucoup de pertes humaines".

"Et en France, il n'y avait pas de lieu géographique, où tout un chacun peut se retrouver pour saluer la dépouille mortelle de nos soldats. C'est chose faite maintenant avec le pont Alexandre-III"

explique Pierre Servent, expert en stratégie militaire.

La cérémonie d'hommage dans la cour d'honneur des Invalides qui a débuté à 11 heures, regroupait les familles, frères d'armes, membres du gouvernement, mais aussi d'autres personnalités importantes telles que les anciens chefs de l'État Nicolas Sarkozy et François Hollande, ainsi que les représentants des différentes formations politiques.

Après s'être entretenu avec les familles, le président Emmanuel Macron a fait une brève allocution suivie de la sonnerie aux morts et de la Marseillaise. Après cela, Cédric de Pierrepont, et Alain Bertoncello ont été faits chevaliers de la Légion d'honneur à titre posthume par le chef de l'Etat.

Leurs cercueils ont ensuite été portés par leurs camarades des Forces spéciales au son du chant militaire "Loin de chez nous en Afrique", clôturant une cérémonie d'environ 45 minutes.

"L'hommage national, c'est essentiel, c'est ce qui accompagne notre travail de deuil et surtout le travail de deuil des familles"

a déclaré le colonel Patrik Steiger, porte-parole du chef d'état-major des armées.

L'ÉMOTION DU COUPLE PRÉSIDENTIEL

La date du mardi 14 mai 2019 restera longtemps dans le coeur de tous les Français.

De nombreuses personnalités étaient présentes pour honorer les deux soldats. Le président de la République Emmanuel Macron accompagné de sa femme Brigitte étaient très émus devant la famille très attristée.