Vincent Lambert est sur le point d'être euthanasié, sa mère veut sauver son fils

Depuis plus de dix ans, Vincent Lambert se trouve dans un état végétatif après un terrible accident. L'arrêt des traitements a été annoncé à la famille du patient. La mère s'y oppose fermement.

En France, dans le domaine de la santé, un sujet reste extrêmement polémique : celui de l'euthanasie sur une personne.

Si des personnes sont d'accord pour le principe, disant que c'est pour soulager la victime et la famille, d'autres restent totalement contre à l'idée d'ôter la vie à un être humain.

On dit que "quand il y a de la vie, il y a de l'espoir", mais dans le cas de Vincent Lambert, les médecins du CHU de Reims où il se trouve, n'y croient plus tellement.

En effet, l'homme est toujours coincé dans un lit, dans un état végétatif après plus de dix ans. Le Conseil d'État a pris une décision qui lui semblait conforme avec la loi, pour arrêter un "acharnement thérapeutique".

Les médecins ont annoncé à la famille que les traitements ne devraient plus se poursuivre la semaine du 20 mai 2019.

Face à la nouvelle, donnée par les médecins, la mère de Vincent n'a pas tardé à réagir. La dame refuse d'accepter que son fils soit en fin de vie. Pour elle :

"Vincent n’est pas en fin vie, il est handicapé !",

a-t-elle déclaré.

Elle a également lancé un appel sur le site www.jesoutiensvincent.com. Dans son message, elle a commencé à remercier les gens qui les ont soutenus dans leur combat. Elle a, par la suite, annoncé qu'elle allait se tenir devant l’hôpital de Reims le dimanche 19 mai 2019.

Son but est de convaincre les responsables de maintenir les soins attribués à son fils, entre autres le nourrir et l'hydrater. Elle invite les gens à se joindre à sa cause en l'accompagnant devant le CHU de Reims.

La maman de Vincent n'est pas prête d'abandonner et le consentement de l'ONU lui a redonné de l'espoir :

"Rien n’est perdu, le comité des personnes handicapées de l’ONU a demandé à la France de continuer à hydrater et alimenter Vincent. Il faut que la France respecte la convention qu’elle a signée, elle doit le faire pour Vincent mais aussi pour tous les autres handicapés",

a-t-elle écrit sur le site.

L'euthanasie est, sans aucun doute, un sujet qui partagera toujours les gens. Une femme de 29 ans se donne la mort par euthanasie et c'était sa propre décision.

"Lorsque vous jouez à Cards Against Humanity avec des milliers de cartes et que vous tirez cette carte.... #euthanasie #nosuchthingascoincidence"-Aureliabrouwers | Instagram

Les postes connexes
Feb 01, 2019
L'arrêt des soins de Vincent Lambert validé : Son histoire tragique depuis le commencement
Jan 31, 2019
Vincent Lambert, dix ans dans l’impasse: la procédure d’arrêt des soins est validée
Parentalité Mar 06, 2019
"J'ai offert la mort à mon fils" : une mère avoue un meurtre prémédité après 30 ans
Vidéos virales Mar 14, 2019
"Je transmets mon expérience" : la réponse controversée d'Anne Ratier après le meurtre de son fils handicapé de 3 ans