Affaire Vincent Lambert : Qui est son épouse, Rachel, favorable à l'arrêt des soins

Le 20 mai 2019 est une date inoubliable pour une famille française et de tout le peuple Français. Une date marquée par l'arrêt des soins de Vincent Lambert, l'homme dans un état végétatif depuis 10 ans.

À la suite d'un accident survenu en 2008, Vincent Lambert s'est retrouvé dans un état végétatif. L'homme de 42 ans est resté paralysé dans un lit d'hôpital durant 10 longues années sans réelle évolution.

La vie de l'homme ne tenait plus qu'à des appareils qui le maintenaient en vie, notamment à le nourrir et à le déshydrater.

Le malheureux incident de 2008 a provoqué une séparation au sein de la famille Lambert. En effet, en 2012, Vincent Lambert présente des signes de rejets des soins.

Sa femme, Rachel Lambert explique qu'elle a su que son mari voulait qu'on le "laisse partir".

Elle a donc depuis mis ses efforts dans cette voie. De l'autre côté, les parents du patient, qui sont très catholiques, refusent de laisser leur enfant mourir.

De l'union de Rachel et Vincent Lambert est née une petite fille. Un bébé qui aura fait des va-et-vient à l'hôpital de Reims dans les bras de sa mère, qui s'est occupée de son papa.

En 2005, dans les colonnes de Psychologies, Rachel Lambert s'est confiée sur ses pensées et sur l'état de son mari.

"Les premiers jours après l’accident, je ne pensais qu’à deux choses : que Vincent reste vivant, et ne pas mourir de chagrin.

Tant qu’il était sous sédatifs, j’attendais son réveil, pour enfin pouvoir interagir avec lui. Et puis on a arrêté la sédation et je l’ai vu enrouler ses bras.

Je sais très bien que c’est un signe de souffrance cérébrale. Quand il a ouvert les yeux, son regard n’était plus vif, comme s’il n’était plus là... c’est tellement violent… Bien sûr, il y a le fol espoir mais, au fond de moi, je savais : son cerveau était irrémédiablement abîmé",

a-t-elle déclaré

En 2008, Rachel Lambert devient la tutrice de son mari après le verdict de la Cour de cassation.

Un passage obligé après les disputes entre elle et les parents de Vincent Lambert. La jeune femme souhaitait abréger les souffrances de son mari qu'elle aime tant.

Pas très visible, Rachel Lambert a su rester discrète aux yeux du public. Cependant, en 2014, la femme a sorti un livre sur son mari intitulé "Parce que je l'aime, je veux le laisser partir".

Un ouvrage dans lequel elle parle de son mari, de sa vie, de sa volonté de vouloir "laisser partir" son homme qui lui même souhaite qu'on fasse ce geste pour lui selon elle. Une décision que refusent catégoriquement les parents et la sœur de Vincent.

"Je respecte les convictions des parents de Vincent, de sa sœur et de son demi-frère qui pensent, contrairement au reste de la fratrie et à moi, que mon mari doit rester en vie. Simplement, je dis que c'est la parole de Vincent qui devrait être prise en compte",

a-t-elle déclaré au "Journal du dimanche"

La femme de Vincent s'est déjà résignée d'avoir perdu l'homme de sa vie et est devenue à la fois le père et la mère de sa famille.

"En plus de me battre contre l’immense chagrin de l’avoir perdu, il a fallu affronter tous ces gens qui se sont immiscés dans ce que nous avions de plus intime.

Je suis devenue l’unique chef de ma famille en un instant, et pour des années",

a-t-elle déclaré dans les colonnes de Psychologies Magazine.

Si l'arrêt des soins peut-être un soulagement pour la femme de Vincent Lambert, ce n'est pas le cas pour tout le monde. La mère de Vincent Lambert en colère après l'arrêt du traitement.