Alain Delon : Les fils d'Alain Delon exclus lors de sa présentation de sa Palme d'honneur

Lors de la remise de sa palme d'or d'honneur pendant le festival de Cannes 2019, Alain Delon s'est présenté avec un accessoire sur sa tenue qui porte à croire qu'il a snobbé ses fils.

Le dimanche 19 mai 2019 se tenait le festival annuel de Cannes. Cette année, Alain Delon a reçu une palme d'honneur pour récompenser l'intégralité de sa carrière.

Le comédien était donc présent sur le tapis rouge, portant un pin's collector d'une ancienne couverture de "Paris Match", qui le montre avec sa fille Anouchka et son ex-compagne Rosalie.

La une de la couverture dit "Mes deux amours". Ce badge mettait clairement de côté les deux fils d'Alain Delon : Anthony et Alain-Fabien, avec qui il a depuis longtemps des relations conflictuelles.

En mai dernier, un documentaire sur l'acteur avait été diffusé à la télévision. Suite à cette diffusion, Anthony Delon avait publié une vidéo sur son compte Instagram pour pousser un coup de gueule.

"Il a été raconté dans cette émission que le principal intéressé m'enfermait dans la cage des chiens pour m'endurcir... J'aurais préféré que cette information ne soit pas rendue publique."

"J'aimerais rajouter quand même que ce n'est pas comme ça qu'on renforce son gosse. Son enfant, si on a envie qu'il soit fort, il faut lui donner de l'amour, du courage. Il faut le rassurer et lui dire, qu'il comprenne qu'il aura toujours un toit au-dessus de sa tête. Il faut lui dire qu'il est le plus grand, le plus beau, le plus fort et qu'on sera toujours là pour lui."

Alain-Fabien Delon n'a quant à lui pas épargné son père dans son livre "De la race des Seigneurs".

"Pendant des années, j'ai vécu en attendant qu'il claque, maintenant, j'espère qu'il va vivre bien longtemps pour me voir arriver très haut. J'ai plus le temps d'être dans la haine", avait-il déclaré en interview promotionnelle.

Bien entendu, la remise de la palme d'or d'honneur à Alain Delon ne s'est pas faite sans un discours prononcé par l'acteur.

"Ce soir, c'est un peu un hommage posthume, mais de mon vivant. Je vais partir, mais je ne partirai pas sans vous remercier. Si je suis une star, et c'est pour ça que je veux vous remercier, c'est au public que je le dois et à personne d'autre".

Suite à ce discours, la salle a chaleureusement applaudi l'acteur pour saluer sa carrière.

LA PÉTITION CONTRE LUI

"Cet acteur raciste, homophobe et misogyne va être récompensé à Cannes."

Tel a été l'objet de la pétition que le public a crié contre son égard peu de temps avant la remise de trophée.