Renaud Muselier dénonce l'"acharnement" de la mère de Vincent Lambert

Après plusieurs années de combat entre les membres de la famille de Vincent Lambert concernant son sort, la justice a finalement tranché dans la soirée du 20 mai 2019 sur ce qui allait advenir de l'homme, ou du moins, de son traitement.

Depuis mai 2013, la famille de Vincent Lambert s'était scindée en deux. D'un côté, il y a ceux qui croient que recourir à la sédation lui permettrait de "partir en paix", et de l'autre côté, il y a ceux qui croient fermement pouvoir le "sauver" en maintenant son traitement.

Pour ce qu'il en est, la Cour d'appel de Paris a, quant à elle, rendu une décision en faveur des parents du principal intéressé. Apparemment, les traitements reprennent. Une décision qui en a choqué plus d'un.

La nouvelle, bien qu'ayant ravi ses parents et quelques membres de sa famille, laisse certaines personnes perplexes et totalement des nues. Sa femme se dit même être "extrêmement malheureuse" face à la situation.

Et elle n'est pas la seule à remettre en cause cette décision rendue par la justice. Renaud Muselier, président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d'Azur, s'intérroge également sur celle-ci.  

Pour le député, la reprise des soins de Vincent Lambert témoigne d'un "acharnement".

Il a notamment dénoncé, lors de son passage à France Bleu Provence qu'il s'agissait d'un "désastre familial".

"Quand on aime son enfant, on se bat toute sa vie pour lui, mais est-ce raisonnable dans ce cas précis?"

s'est-il interrogé, avant de poursuivre par :

"Quel plaisir peut-on avoir de laisser son enfant dans cet état? C'est une horreur. Il ne faut pas d'acharnement. Il y a un moment de décence."

Il a également soulevé le fait que cette décision de ses parents était une "perversion, une transformation de sa [Vincent Lambert] volonté."

Renaud Muselier, médecin de profession, semble s'opposer fermement à l'acharnement thérapeutique quémandé par la mère de Vincent Lambert.

"Victoire" pour les uns, "Décision inattendue" pour d'autres, dans tous les cas, la décision de la Cour d'appel est venue tout bousculer. Pour l'instant, la seule chose qui est sûre est que les traitements reprennent en attendant la prochaine "contre-attaque" de Rachel Lambert.

Apparemment, elle aurait décidé de ne pas en rester là. Pour plus d'informations à ce sujet, cliquez ici.

 
Les postes connexes
Twitter/lavoixdunord
Actu France May 22, 2019
Rachel Lambert : "extrêmement malheureuse" après que le traitement de Vincent ait continué
Twitter/SoutienVincent
Actu France May 20, 2019
Les derniers moments de Vincent Lambert avec sa mère
Twitter/le_Parisien
Actu France May 22, 2019
Vincent Lambert : Qui est-il vraiment ?
Twitter/leJDD
Actu France May 20, 2019
La mère de Vincent Lambert en larmes lors d'une manifestation en faveur de sa vie