Des mères protestent contre le projet de loi à Montpellier

A Montpellier, un amendement du projet de loi "pour une école de confiance" provoque la réaction de plusieurs femmes musulmanes. Des femmes voilées ont manifesté devant des écoles.

Le 15 mai 2019, des sénateurs républicains ont voté un amendement du projet de loi Blanquer. Le but du texte est de tendre vers une vision : "pour une école de la confiance".

Pour se faire, les signes religieux considérés comme ostentatoires sont interdits pour les accompagnateurs durant les sorties scolaires.

Les plus visé par ce texte sont certainement les musulmans qui doivent porter le voile.

Résultat de l'amendement, le vendredi 24 mai 2019, plus d'une centaine de femmes musulmanes ont fait le déplacement devant une école pour montrer leur mécontentement.

Chacune d'elles, voilée avait dans la main sa carte d'identité nationale. Elles ont également posé des foulard aux grilles de l'école pour exprimer leur colère. Toutes ensemble, elles répétaient "on est toutes françaises, pas de foulards, pas de sorties scolaires".

Pour toutes ces femmes tout est une question de discrimination et surtout vise les musulmanes.

Après avoir manifesté devant l'école Léopold Sedar-Senghor, la troupe s'est dirigé vers la mairie du quartier de la Mosson.

De nombreuses femmes ont voulu faire entendre leurs voix à propos de l'amendement.

"En quoi ça dérange qu'on soit voilée dans la rue avec nos enfants? Même les maîtresses sont d'accords, elles respectent notre identité",

a déclaré Anissa Soudi.

"Un enfant dont la mère n'est pas voilée aura droit de l'avoir auprès de lui en sortie scolaire, mais pas un enfant dont la mère est voilée. C'est de la discrimination",

a dit Sophia El Benalali

Du côté de Perpignan, on a également pu voir une manifestation. Devant l'école Victor-Duruy des élèves répètent en choeur leur message :

"Touche pas à ma maman ! Touche pas à ma maman !".

Des parents d'élèves, majoritairement des femmes expriment sur des banderoles et des cartons qu'ils ne sont pas d'accord avec la loi Blanquer.

On peut lire entre autre le message :

"Journée école morte, non à la loi Blanquer. Parents en grève !"

Une famille qui voulait déjeuner en terrasse d’un restaurant à Étretat, en Normandie se serait vue refuser à cause du voile de la mère de famille.

Les postes connexes
Histoires virales May 28, 2019
Un homme attendait à l'extérieur de la maternité où sa femme accouchait
pixnio.com
Histoires May 28, 2019
Le mari a écrit une lettre très formelle à l'amant de sa femme
Histoires May 28, 2019
Un couple de personnes âgées passe devant une pharmacie tout en discutant de leur désir de se marier
Histoires virales May 28, 2019
Une femme a découvert que son mari la trompait