Ce que les autorités fiscales préparent pour Laeticia après le procès de l'héritage

Le Tribunal de grande instance de Nanterre s'est déclaré compétent pour executer le jugement de l'affaire de la succession de Johnny Hallyday. Une décision judiciaire qui risque de coûtera très cher à Laeticia Hallyday en cas d'invalidité du testament du rockeur.

Le TGI de Nanterre a officiellement reconnu, hier mardi 28 mai 2019, la citoyenneté française de Johnny Hallyday. Un fait qui permet à la justice française de s'estimer assez compétente pour se prononcer sur la succession du défunt chanteur.

Une nouvelle qui sonne comme une autre victoire pour Laura Smet et David Hallyday, ce dernier qui avait même appelé sa demi-sœur pour partager l'heureuse information sous le poids du soulagement. Mais aussi, une décision de la justice française qui remet en question le testament américain de Johnny, dans lequel il aurait déshérité ses deux aînés, faisant de sa veuve Laeticia l’unique bénéficiaire de sa fortune.

UN COUP DUR POUR LA FORTUNE DE LAETICIA HALLYDAY ?

Une décision qui sonne très mal dans les oreilles de la maman de Jade et Joy, qui a opté pour faire appel en attendant la nouvelle audience prévue pour le 11 juillet prochain. Cependant, Laeticia Hallyday devra se soumettre à de nouvelles donnes dans la défense de ses droits, en tant que dernière épouse et seule héritière de Johnny Hallyday.

En effet, si la justice française déboute de nouveau la quadra, cette dernière devra s'attendre au pire, qui se traduit par une perception de seulement 25% du patrimoine du rockeur contre les 100% prévus dans le testament du chanteur. Ce qui signifie que les quatre enfants du Taulier recevraient 18,75%.

SES VRAIS ENNUIS SERONT AVEC LE FISC

Toutefois, si cette annonce du TGI de Nanterre s'avère sombre pour Laeticia, ses vrais ennuis seront avec le fisc. Car, si Johnny a su esquiver les taxes de l'État américain en suivant le procédé de faire de nombreuses donations à sa dernière compagne, faisant d'elle la copropriétaire de nombreux biens immobiliers ainsi que de la société Born Rocker, les choses s'exécutent de manières différentes en France, sur ce plan.

Ce qu'a certifié Léna Lutaud dans les colonnes du Figaro, déclarant que l'ancienne top-modèle sera dans l'obligation de "justifier des donations et des créances faites entre époux" à cause du fait que toute donation d’un patrimoine qui va au-delà de 1,8 millions d’euros doit être soumise à des droits de succession… à hauteur de 45 %.

De quoi véritablement impacter la fortune de la meilleure amie d'Hélène Darroze qui, en anticipation, avait envoyé aux juges du Tribunal de Los Angeles une demande d'autorisation pour lui permettre de transférer, "le plus vite possible, 62,5% des actifs de Johnny Hallyday qui n’avaient pas été mis à l’abri dans ses trusts avant son décès".

Toutes ces raisons laissent donc à penser que Laeticia Hallyday a peur du fisc français.

Les postes connexes
Getty Images
Hallyday May 27, 2019
La dernière tentative de Laeticia Hallyday pour gagner le procès du patrimoine
Twitter/InsidePublic
Hallyday May 28, 2019
Laeticia a perdu: pourquoi Johnny a été reconnu résident français par le tribunal de Nanterre ?
Hallyday Mar 22, 2019
Laeticia Hallyday attend la décision des tribunaux américains et français sur l'héritage de feu John
Getty Images
Hallyday May 30, 2019
La demande peu commode de Laeticia Hallyday concernant la propriété de Johnny