Témoignage de Joana, la fille de Daniel Balavoine qui n'a jamais connu son père

Daniel Balavoine a laissé des frère et soeur ainsi qu’une veuve. Sa fille, Joana, qui ne l’a jamais connu, fait un rare témoignage.

Daniel Balavoine est parti tragiquement le 14 janvier 1986. Ce fut un choc pour tous ses fans et surtout ses proches.

Le jeune chanteur et père de famille est décédé dans un accident d’hélicoptère en survolant la destination Paris-Dakar. Il a été enterré au cimetière de Sabou à Biarritz.

Le départ dramatique de Daniel Balavoine a bouleversé la vie de sa petite famille. Il a en effet laissé derrière lui un petit orphelin, né en 15 juillet 1984 à Genève, qui répond au nom de Jérémie.

Le pire dans cette histoire tragique est que sa femme attendait leur deuxième enfant lors que cet accident l’a emporté subitement. Enceinte, sa conjointe a décidé de disparaître du show bizz.

Sa fille, Joana Balavoine, est née environ six mois après son décès. Les deux enfants de l’interprète de “Mon fils, ma bataille” ont été protégés des médias, selon les désirs de leur mère. Cette dernière a même refusé de témoigner quoi que ce soit aux médias.

Le vendredi 7 juin 2019, France 3 a diffusé “J’me présente, je m’appelle Daniel”. L’unique fille du défunt chanteur a apporté son témoignage dans le documentaire en hommage à son père.

“Quand on est gamin, on entend tellement 'ah il était formidable', il était comme ci, il était comme ça, mais ça reste des mots.

Moi je l'ai beaucoup rejeté en vrai, ça a été dur parce qu'au début, on parle d'un mec que je ne connais pas… c'est très vaseux. Y'a tellement un paradoxe entre son absence et sa présence”,

a-t-elle confié.

Tous ont un brin de souvenir de ce qu’était Daniel Balavoine, mais sa fille, Joana, n’a jamais connu son père.

La désorientation de Joana a beaucoup affecté son enfance. Elle a même dû mener une quête d'identité pour se retrouver.

“Parce que finalement, il y a l'homme qui est absent mais la personnalité, l'homme public qui est là. Je suis tout le temps dans sa découverte.

Je me découvre moi en le cherchant lui, je me cherche moi finalement Il faut un peu de courage. On essaie de l'affronter, et l'affronter c'est aller regarder qui il était ! “,

poursuit la jeune femme de 33 ans.

Mais finalement, un ami de Joana lui a remis un petit bouquin avec les textes de son père. Ce fut l’une des plus grandes découvertes de sa vie.  

“Le poids de ses mots, la manière dont il les a choisis… Je pense que le père, je ne le découvrirai jamais vraiment, je pense que ce n'est pas quelque chose que je peux découvrir simplement à travers les autres… donc ce n'est pas tant le père que je suis partie découvrir mais c'est l'homme",

a finalement révélé la jeune femme, face à la caméra de Didier Varrod.

Joana Balavoine a hérité du regard de son père. Comme lui, elle a ce regard doux, à la fois profond et mélancolique.

Elle a également la même chevelure que lui, si brune avec des boules rebelles. Ils ont la même forme du visage, toujours aussi enfantin et attendrissant.

Le père et l’enfant se ressemblent beaucoup, et Daniel Balavoine avait le même âge que sa fille quand il est parti.

CE QU’EST DEVENU SON FILS

Daniel Balavoine a laissé des enfants qui ont dû grandir sans père. La naissance de son fils Jérémie a inspiré au chanteur la chanson intitulée "Dieu que c'est beau".

Daniel Balavoine | Source: Youtube/ MrTwentycent90

Daniel Balavoine | Source: Youtube/ MrTwentycent90

Il n’avait que deux ans, lorsque son père l’a quitté et c'est sans lui que Jérémie a dû apprendre à se construire.

Les postes connexes
twitter.com/ParisMatch
People Jul 19, 2019
Carla Bruni-Sarkozy a conseillé sa fille, pour éviter les “prédateurs”
Getty images
Célébrités Jul 19, 2019
Alain Delon raconte comment ses parents l'ont abandonné à l'âge de 4 ans
shutterstock.com
Actu France Jul 19, 2019
Auchan et Lidl rappellent des pommes de terre en raison des insecticides
https://bit.ly/2LVr5UK
Célébrités Jul 19, 2019
Victime de violence conjugale, Melody Gardot a dévoilé une terrible photo