David Hallyday exprime son "mal" concernant l'héritage de son père Johnny

David Hallyday,se confie sur le succès de son nouvel album, de sa famille et sur l'affaire très controversée de l'héritage de son père. 

Alors que sa soeur Laura Smet vient de se marier, c'est au tour de David Hallyday de célébrer son succès.

Le fils du Taulier, qui a sorti son treizième album "J'ai quelque chose à vous dire", en décembre 2018, album qui a été certifié disque d'or, fête ce mois juin 2019 sa vente à 150 000 exemplaires. À cette occasion, il s'est confié dans les colonnes du Parisien :

Pour célébrer son succès, le chanteur a convié ses musiciens ainsi que sa famille et ses amis dans un café concert à Boulogne billancourt.

Pour ce nouvel opus, David s'est entouré d'une nouvelle équipe de choc, Maurice Suissa en tant que manager, et le grand Gérard Drouot en tant que tourneur. 

Le journaliste le félicite pour ses ventes vu le contexte actuel, David répond qu'il a été lui-même surpris, et que le message qu'il essayait de transmettre a bien atteint sa cible. 

"Oui, je me sens très privilégié. Je savais qu'il y avait une petite attente, mais je ne pensais pas faire un score comme ça. Et je n'étais pas sûr que mon message passerait. Les gens ont capté l'émotion de cet album, le fil conducteur – la transmission, le courage, l'amour – et j'en suis assez fier."

Le journaliste continue en lui demandant si les fans de son père venaient nombreux à ses spectacles. David réponds affirmativement, précisant tout de même, que le public se composait aussi d'autres personnes.

"Il y en a dans mes concerts. Et cela me touche énormément, bien sûr. J'en reconnais certains, d'autres portent des tee-shirts de lui. Je vois dans leur regard beaucoup d'amour et de bienveillance. Mais je pense que le public est plus large que cela."

L'interview se poursuit, le journal lui fait une remarque sur la nouvelle énergie qui l'habite, la certaine confiance qu'il affiche sur scène, à laquelle l'artiste répond:

"Je suis peut-être plus relâché, libéré, c'est vrai. J'ai toujours la gorge nouée quand je chante certains titres, parce qu'il y a des plaies qui ne cicatriseront jamais, mais je sens que j'ai une force nouvelle. Je n'ai pas toujours confiance en moi dans la vie, mais quand je suis en famille, dans mon studio et sur scène, j'ai confiance en moi".

Pour rétorquer à la question sur ses futurs projets, David Hallyday s'épanche sur les tournées qu'il prévoit de faire.

"Deux années de tournée. On entame une nouvelle tournée, dans des plus grandes salles, avec une nouvelle liste de chansons, qui reprendront tout mon dernier album. J'ai hâte. En tournée, avec les gens, on parle beaucoup d'amour et cela m'apaise."

Concernant sa soeur et sa famille, face à la bataille juridique contre la veuve de leur père, le fils du Taulier avoue qu'ils essayent de ne plus y penser, d'aller de l'avant et de laisser  leurs avocats faire leur travail.

"Mais on n'a pas le choix, il faut aller mieux. On ne peut pas rester recroquevillé dans sa coquille indéfiniment. J'ai des enfants, Laura va en avoir, je l'espère pour elle. Elle y va pas à pas, dans sa vie."

"Je veux demeurer positif et cette affaire n'est pas positive, elle nous fait énormément de mal. On gave les gens avec ça. Cela me gave d'en parler, on n'en parle jamais dans la famille.

Si les choses avaient été normales, tout se serait passé dans la bienveillance. On est obligé de se battre pour quelque chose de naturel : qu'il y ait une équité entre tous le monde. J'ai des avocats qui s'occupent de ça et moi je m'occupe des choses qui apportent du bonheur".

L'interview s'achève donc sur l'épineuse question de l'héritage de leur père et sur une possible apaisement des relations avec leur belle mère Laeticia, une question  à laquelle le chanteur réponds positivement .

"Mais qui pourrait prôner le contraire ? On demande juste que tout le monde, son ex-femme comme tous ses enfants, aient un droit de regard.

Comment justifier que 51 ans de carrière de notre père ne nous donne droit à rien ? Avec Laura, nous aurions préféré ne pas avoir à nous battre. En ce qui me concerne, il n'y a jamais eu de guerre".

David Hallyday révèle pour la première fois pourquoi il a été incapable de dire au revoir à son père. En effet, il n'a pas pu être à ses côtés lors de ses derniers jours. 

Les postes connexes
twitter.com/voici / twitter.com/GALAfr
Hallyday Jun 27, 2019
Les révélations de David Hallyday sur le conflit d'héritage
YouTube/GUIBERT FRANCOIS
Hallyday Jun 27, 2019
L'entretien de David Hallyday sur le mariage de Laura Smet
Hallyday Mar 22, 2019
"Je les subis comme un viol" : David Hallyday touché par les "déballages" sur la mort de Johnny et son héritage
Hallyday Mar 22, 2019
"Elle m'apaise beaucoup" : La touchante déclaration d'amour de David Hallyday à son épouse Alexandra