Foutez-moi la paix et laissez-moi chanter : le propriétaire du coq répond aux accusations

Sedera Raliniainjanahary
04 juil. 2019
14:55
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

L’histoire du coq Maurice est très suivie sur internet et sur les réseaux sociaux. Le coq qui est poursuivi pour chanter de très (et même de trop) bon matin a été attendu par le tribunal de Rochefort le 4 juillet. 

Annonces

Corinne, une femme habitant Rochefort a rencontré un petit problème avec ses voisins depuis 2017. Possédant un coq qu’elle a donné le nom de Maurice.

Un surnom qu’elle a choisi car elle appartenait à son grand-père. Il se trouve que le volatile aime particulièrement chanter de bonne heure ce qui n’est pas du goût de tout le monde, entre autre un couple de la résidence où Corinne vit. 

Un beau matin Corinne reçoit une lettre qui s’avère être une convocation au tribunal pour un procès contre son coq.

Annonces

Pour le procès, de nombreuses personnes soutenant la propriétaire et possédant également des animaux de ferme et notamment des poules ont fait savoir qu’ils seront présents.

Pour eux, la campagne va de pair avec les animaux de la campagne et il faudrait s’y habituer. Un message qui s’adresse également aux vacanciers qui pourraient être de passage dans la région.

Annonces

“Il y a trop de gens qui viennent en vacances et se plaignent du bruit des vaches, des chiens, des grenouilles, des cloches, ce n’est pas normal, ces bruits étaient là avant eux, ils doivent les accepter”,

a déclaré Corinne à 24 matins.

Le jeudi 4 juillet s’est donc déroulé le procès de Maurice. Contre tout attente, l’accusé n’a pas montré son bec au tribunal.

Annonces

En effet, le volatile est resté bien sagement chez lui sur l’île d’Oléron. Comme promis, des propriétaires de  coqs étaient présents. 

Durant une prise de parole, Corinne a sorti une phrase qui a retenue l’attention de son entourage :

“Si mon coq pouvait parler, Il dirait “foutez-moi la paix et laissez-moi chanter”, point barre",

a-t-elle dit. 

Il faudra attendre au moins un mois pour connaître le sort que réserve le tribunal à Maurice, soit le 5 septembre 2019.

Annonces

Maurice a donc été assigné devant la justice parce qu’il chantait très fort très tôt le matin. De nombreuses personnes sont de son côté. Un homme a même dédié une chanson pour le soutenir face à son procès.

Annonces