Les propos du neveu de Vincent Lambert face à l'arrêt de son traitement

Le mardi 2 juillet 2019, le médecin de Vincent Lambert, en état végétatif depuis plus de 10 ans, a procédé à l’arrêt des traitements, autorisé par la Cour de cassation le 28 juin 2019. Selon le neveu du patient, cela ne constituait pas une euthanasie.

Hospitalisé au CHU de Reims après un accident de voiture en 2008, Vincent Lambert se trouvait dans un état végétatif.

Son médecin a mis en application un nouvel arrêt des traitements le mardi 2 juillet 2019, effectif depuis le mercredi 3 juillet dans la soirée. Une décision confirmée par la Cour de cassation le 28 juin 2019.

Le lundi 8 juillet 2019, six jours après toute cessation, le neveu de Vincent Lambert a donné son opinion lors d'une entrevue avec RTL, au moment où il allait rendre visite à son oncle. 

"Malheureusement, ce n'est pas une euthanasie, sinon ça irait plus vite, ça serait un petit moins sadique de mon point de vue. Et on donnerait un petit peu plus de droits aux patients",

a-t-il expliqué.

Il a déclaré pour sa part que le fait que les parents du patient menacent de porter plainte pour "meurtre avec préméditation" "encourage le médecin à prendre son temps, c'est-à-dire à ne pas être accusé d'euthanasie".

La décision prise par le médecin se traduit notamment par l'arrêt de l'hydratation et de la nutrition artificielle, ainsi que par une "sédation profonde et continue" du patient.

"Et pour ne pas être accusé d'une euthanasie, il faut que ça dure le plus longtemps possible, ce qui est à mon avis franchement sadique",

a ajouté François Lambert.

Selon lui, la "loi laisse beaucoup de marge aux médecins et très peu aux patients", et que celle-ci avait “été rédigée notamment avec les pro-vies et leur a donné beaucoup de latitude et beaucoup de moyens d'action".

"Il y a peu de gens qui voudraient ça pour eux-mêmes",

a-t-il poursuivi.

Récemment, dans une vidéo, son oncle a versé quelques "larmes". Selon François Lambert, c'était “une réaction physique”. 

"Son corps pleure, a des râles, et on ne sait pas du tout à quoi c'est dû",

a-t-il conclu.

LA RÉSIGNATION DES PARENTS DE VINCENT LAMBERT

Après maints efforts pour garder leurs fils en vie, les parents du jeune homme doivent se rendre à l'évidence, ils doivent faire leurs adieux à Vincent. Ils ont décidé de cesser tout recours, pour le maintien en vie de leur fils.

Les postes connexes
twitter.com/UnionArdennais
People Jul 02, 2019
Des membres de la famille de Vincent Lambert trouvent “assez sain” l’arrêt de traitement
twitter.com/UnionArdennais
Actu France Jul 02, 2019
Qui est le médecin de Vincent Lambert, Vincent Sanchez
Twitter/mathguillerot ; Twitter/Le_Figaro
Actu France Jun 24, 2019
Réponses du neveu de Vincent Lambert sur la cessation du traitement de son oncle
twitter.com/CBSNews
Actu France Jul 01, 2019
Comment se fera l'arrêt du traitement de Vincent Lambert ?