Isabelle Balkany a perdu son frère de 20 ans de la même façon que Vincent Lambert

Jacques Ronny
11 juil. 2019
20:01
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le jeudi 11 juillet 2019, Vincent Lambert, patient tétraplégique et en état végétatif depuis onze ans, est décédé. Isabelle Balkany a tenu à lui rendre hommage sur les réseaux sociaux. 

Annonces

Une disparition qui a complètement changé la vision de certaines personnes sur la fin de la vie. La mort de Vincent Lambert a fait réagir de nombreuses personnes, y compris des personnages politiques.

Parmi ces politiciens, Isabelle Smadja, épouse Balkany, a tenu à rendre hommage à l’ancien infirmier en état végétatif suite à un accident de voiture.

Par le biais de son compte Facebook, ce jeudi 11 juillet, la femme politique, première adjointe et épouse du maire de Levallois-Perret Patrick Balkany, a fait part de sa réaction. Dans son post, elle a parlé de la mort de son petit frère

Annonces

“Vincent Lambert... Alain, mon petit frère adoré... 20 ans, accident de moto, embolie graisseuse, ‘mort cérébrale’...

La décision terrible, à l’unanimité familiale, réalisée, en quelques minutes, par des médecins bienveillants et emphatiques, alors que quelques instants avant, du haut de mes 23 ans, je secouais encore mon "bébé" pour lui dire de se réveiller ! 59 ans après, la même blessure, si douloureusement indélébile ! ”,

a-t-elle écrit.

Annonces

Dans son message, l'épouse de Patrick Balkany a également critiqué le système en demandant si le pays est en progrès ou en régression.

“Depuis, une accumulation de Lois et d’hystérie médiatique et numérique ont conduit à l’impudeur et à l’indécence face à l’agonie d’un homme et à la douleur d’une famille.. ”,

a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, d’autres personnages publics ont également laissé quelques mots depuis la mort de Vincent Lambert. Dans un communiqué, Alain Claeys, coauteur de la loi Claeys-Leonetti sur la fin de vie, s'est exprimé.

Annonces

“Le moment est à l’apaisement. Il faut que chacun le respecte afin que la famille puisse faire son deuil.

Le moment viendra, au regard du cas de Vincent Lambert, de sensibiliser nos concitoyens à la nécessité de mettre en place les directives anticipées et la désignation d’une personne de confiance”,

a-t-il écrit.

D’autre part, des messages de soutiens et de condoléances se sont enchaînés sur Twitter.

Annonces

LA DÉCLARATION DES PARENTS FACE À LA MORT DE LEUR FILS

Pour les parents de Vincent Lambert, l'État lui-même, aidé d'un médecin qui a renoncé à son serment d’Hippocrate sont les responsables de la mort de leur fils.

En effet, Pierre et Viviane Lambert ont diffusé un communiqué de presse dans lequel ils faisaient part de leur tristesse et de leur désarroi face à la situation.

Annonces