Le fauteuil roulant de Martin, un adolescent de 12 ans, a enfin été retrouvé

Kalina Raoelina
16 juil. 2019
09:08
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le jeudi 11 juillet 2019, un adolescent myopathe de 12 ans s’est fait voler son fauteuil roulant au bord de la mer de Canet-en-Roussillon. À la surprise de tous, l’objet a pu être saisi par les autorités.

Annonces

Une histoire émouvante et dramatique à la fois ! Lors d’une baignade en famille sur la plage de Canet-en-Roussillon, situé dans les Pyrénées-Orientales, Martin, un jeune garçon atteint de myopathie, qui est âgé de 12 ans, s’est fait voler son fauteuil roulant.

Alors que celui-ci profitait au maximum du merveilleux moment avec sa famille, une odieuse personne en a profité pour lui faire un sale coup.

L’action s’est déroulé le jeudi dernier dans la zone du poste de surveillance. Lors d’une interview avec les journalistes du quotidien, le grand-père de la victime s’est exprimé.

Annonces

“Nous avions laissé sa chaise roulante pour pouvoir prendre un “tiralo”. Mais à 19 h 15, lorsque nous avons voulu récupérer le fauteuil de Martin, celui-ci avait disparu"

a t-il annoncé avec dégoût.

Celui-ci ne s’est pas arrêté là, il a également déclaré en montant presque dans les tours :

“Il est déjà inadmissible de voir autant de vols sur le bord des plages. Mais s'en prendre à un jeune handicapé, c'est vraiment scandaleux, s'emporte le grand-père de Martin.”

Annonces

Après avoir repris son souffle, celui-ci a continué son discours en évoquant que ce genre d'équipement “coûte près d'un millier d'euros” et qu’ils ne sont pas sûrs que l’assurance prendra “en considération” ce vol.

Après s’être rendue compte que le fauteuil avait disparu, la famille de l’adolescent a contacté les forces de l’ordre.

Annonces

Une enquête avait été ouverte, mais en vain, jusqu’à ce que le lundi 15 juillet 2019, les gendarmes l’ont aperçu dans un camping de la station balnéaire catalane.

L’affaire à fait les grands titres, étant presque devenu un symbole, la solidarité s’est fait entendre. Les messages de soutien de tiers personnes ont plu.

Annonces

Au final, grâce à la contribution de chacun, le jeune adolescent a retrouvé le sourire pour repartir de plus belle vers cette plage, comme il en a toujours eu l’habitude. 

Dans un autre cas de disparition, le 20 mars 2019, une fille handicapée avait disparu sans laisser de trace. Retrouvée seulement deux mois plus tard. Pour les détails, cliquez ici.

Annonces