Le beau-père de la conductrice écarte l'hypothèse qu'elle s'est délibérément tuée

Jacques Ronny
16 juil. 2019
12:43
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un accident terrible est survenu dans la Marne ! Une voiture est entrée en collision avec un TER sur un passage à niveau qui se situait à Avenay-Val-d’Or. Au bilan, quatre morts dont trois enfants. Le beau-père de la conductrice a réagi face à cette tragédie.

Annonces

Est-ce un suicide ? Dans la matinée du lundi 15 juillet 2019, un TER est entré en collision avec une voiture qui se trouvait garer sur les railles d’un passage à niveau, à Avenay-Val-d’Or.

Selon les témoignages de tierces personnes, les occupants de la voiture ont perdu la vie, parmis lesquelles se trouvaient trois enfants et une femme.

Une enquête avait immédiatement été menée par les autorités. Les recherches sont venues à confirmer que la conductrice était âgée de 37 ans et était une assistante maternelle.

Annonces

Les enfants, quant à eux, étaient respectivement âgés de 11 ans, 1 an et 3 ans. Le conducteur du train aurait tenté de stopper la course du moyen de transport, mais hélas ! C’est seulement après 400 mètres qu’il a pu s’arrêter. 

Des sources ont affirmé le fait que le véhicule aurait forcé la barrière du passage à niveau. La mère de famille aurait tenté de mettre fin à ses jours ainsi qu'aux enfants ?

Annonces

Les autorités n’ont pas mis de côté le fait qu’un autre véhicule aurait très bien pu “endommager” la barrière. Des proches de la défunte conductrice se sont exprimés par rapport à cela. 

Son beau-père, Jean-Pierre, a réagi :

“Elle s'est forcément arrêtée, elle connaissait bien cette route. Mon fils est sous le choc, comme nous tous. Elle adorait son travail, être avec les enfants, les siens comme ceux des autres. Elle n'était absolument pas dépressive, elle était très heureuse et tout allait bien dans sa vie.”

a t-il avancé.

Annonces

La mort de cette dernière a été un choc, car visiblement, celle-ci se rendait à un rendez-vous dans la commune d’Aÿ. Elle devait préparer une fête de fin d’année en compagnie de ses collègues de travail.

Annonces

Dans un cas similaire, un conducteur a fauché deux enfants dans la ville de Lorient. Kilian était en cavale pendant plus de neuf jours, mais au final ce dernier a été appréhendé par les autorités le mardi 18 juin 2019. Celui-ci avait notamment laissé une lettre.

Annonces