Témoignage de Aria (Star Academy) sur les difficultés rencontrées lors de son accouchement

Mercredi 17 juillet 2019, l'ancienne prof de la "Star Academy", Aria, a détaillé les difficultés vécues durant l'accouchement de son fils Calvin, le 13 juillet dernier. Son accouchement est survenu trois semaines avant le terme.

Dimanche 14 juillet 2019, Aria et son compagnon Gus Forristal devenaient officiellement les parents d'un adorable petit garçon, prénommé Calvin. Un fait que la nouvelle maman s'est empressée de partager sur Instagram a ses 107 000 abonnés.

"Calvin Lucky Forristal bienvenue dans ce monde... Nous sommes déjà sérieusement amoureux de toi, vraiment beaucoup. @yogawithgus @babycalvinandfamily",

a-t-elle écrit en légende d'une photo de son compagnon, elle et leur fils nouveau-né.

ARIA DÉTAILLE LES DIFFICULTÉS DE SON ACCOUCHEMENT

Mercredi 17 juillet 2019, quelques jours après avoir donné naissance, celle qui avait officialisé sa première grossesse le 12 avril dernier, a encore saisi sa page Instagram dans un long message, question de raconter en détails comment son accouchement s'était passé.

En commentaires d'un cliché dans lequel on voit son fils allongé sur ses jambes en train de dormir, l'ancienne prof de yoga de la "Star Academy" a précisé que l'accouchement présentait des difficultés et a été vécu comme une folle expérience.

La vie est un système équilibré d'apprentissage et d'évolution. Que ce soit le plaisir ou la douleur chaque situation dans votre vie sert un but. Il nous appartient de reconnaître ce que pourrait être cet objectif. | Instagram/aria.official

N'était-ce le yoga, qu'elle a pratiqué jusqu'à la fin de sa grossesse, la naissance aurait pu être plus compliquée, d'autant plus qu'elle s'est produite trois semaines avant la date de son terme, préalablement prévue pour le 7 août 2019.

"Le 12 juillet, j'ai perdu un peu d'eau. Je suis donc allée à la maternité pour voir si j'avais assez de liquide amniotique et on m'a dit que ce n'était pas ça. Je suis retournée chez moi, mais mon gynécologue m'a dit de revenir le samedi matin suivant pour un monotoring, afin de vérifier le cœur du bébé au cas où",

s'est souvenue Aria.

ELLE A FINI PAR DEMANDER UNE PÉRIDURALE

Ensuite, elle a décrit comment l'équipe médicale s'est rendu compte qu'elle perdait du liquide amniotique petit à petit, le samedi suivant, alors qu'elle se fut de nouveau rendue à la maternité pour faire l'examen. L'ayant gardée, elle a été forcée d'accoucher à travers un déclenchement, une situation d'épouvante pour la jeune maman au départ.

"Pour la première fois durant ma grossesse, j'ai commencé à ressentir des contractions. (...) Le produit qu'ils m'ont injecté a agi si vite et si fort que les contractions étaient très violentes. Je ne pouvais contrôler mon souffle. J'avais l'impression qu'on me frappait fort à la poitrine",

a ajouté celle qui souhaitait accoucher sans péridurale, mais qui l'a finalement demandée, notamment en raison de la souffrance qu'elle expérimentait. Quelques heures plus tard, le moment était venu de mettre au monde son fils.

"C'était tellement magique, car je n'ai eu besoin que de pousser deux fois. (...) Pour un premier accouchement, je n'aurais pas pu rêver mieux",

a conclu Aria.

UN ACCOUCHEMENT SUR UN PARKING D'HÔPITAL

En outre, dans la matinée du dimanche 23 juin 2019, Aline Lecoq, une jeune femme de 29 ans a accouché de son deuxième enfant, une petite fille prénommée Emy, dans l’ambulance des pompiers, sur le parking de l'hôpital, à Calais.

Après qu'elle ait eu ses premières contractions vers 7 h 30, son partenaire a contacté les pompiers de Marck, qui se sont immédiatement rendus sur place, soutenus par une équipe du SMUR (service mobile d’urgence et de réanimation), pour prendre en charge la future maman, en la transportant aux urgences de la maternité.

Toutefois, en cours de route, le bébé a vu le jour, aux environs de 10 h 30. Puis, Emy, le nourrisson de 3 260 grammes et de 48 cm ainsi que sa maman ont été emmenées sur leur lit d'hôpital.

"J’ai accouché sur le parking de l’hôpital, à l’ancienne, sans péridurale. Je ne savais pas que j’avais des cordes vocales aussi puissantes",

a confié Aline, toute reconnaissante envers les pompiers pour leur précieuse assistance durant cet accouchement qui s’est terminé en beauté.

Les postes connexes
Mar 22, 2019
Poitiers : Une mère accouche dans sa salle à manger après que les médecins l'aient renvoyée chez elle (Photos)
Santé Mar 23, 2019
Anaïs, une maman de 32 ans décède le lendemain de son accouchement à Montauban, une autopsie va être faite
Célébrités Apr 23, 2019
Meghan Markle devra suivre des règles très particuières après son accouchement
Célébrités May 10, 2019
Les nouveaux parents rendent un hommage à la princesse Diana lors de l'annonce de leur bébé