Des Nantais ont manifesté contre le rapport de police suite à la mort de Steve Maia Caniço

Une action contre la justice ! Dans la zone Nantaise, un mouvement de manifestant s’est créé suite au rapport de l'IGPN, qui disculpe les autorités de la mort du défunt Steve Maia Caniço.

Steve Maia Caniço, un animateur scolaire de 24 ans, avait subitement disparu dans la Loire. Après plus d’un mois de recherche, ce dernier a finalement été repêché dans les eaux tumultueuses de Nantes.

Le mardi 30 juillet 2019, après l’autopsie du corps effectué à la diligence du procureur de la République de Nantes, les amis et les proches de l’homme décédé se sont rendus sur le Quai du président Wilson pour lui rendre hommage.

Effectivement, il s’agit de l’endroit où le jeune homme s’était mystérieusement volatilisé, lors de la Fête de la Musique.

SOULAGEMENT ET HAINE

Lorsque le jeune homme fut retrouvé, le soulagement n’a été que de courte durée. Un groupe de personne s’est notamment rassemblé pour protester contre le rapport rendu par l’IGPN.

L’affaire Steve Maia Caniço est très vite devenue un symbole à Nantes, car en effet, ils ont teinté la fontaine d’un rouge écarlate, en référence au sang que la défunte personne a versée. Les manifestants ont posé sur une centaine de statues blanches de la ville, des brassards noirs.

Sylvie, une proche du collectif du soutien de Steve a déclaré :

“Il y a des vidéos qui prouvent qu’il y a eu une charge policière. C’est un peu facile de dire que c’est la responsabilité des organisateurs. Ces jeunes n’étaient pas tombés dans la Loire avant l’intervention de la police. C’est un jeune qui ne savait pas nager et il est tombé à l’eau comme ça ?”

Les Nantais lui ont rendu hommage.

Des roses blanches, symbole de la pureté et de la sincérité, ont été déposées par Delphine, une mère de famille, qui a prononcé ces mots :

“Ce n’est pas un accident. Ils étaient en train de s’amuser et on est venu les charger. Sans charge il ne s’est rien passé avant, c’est la faute de la police selon moi."

LE RAPPORT

Dans ce rapport rendu par “la justice”, la police décline toute responsabilité concernant la mort du jeune homme. Le texte a stipulé, qu’il n’y a pas eu lieu de charge contre les fêtards, mais des tirs de gaz lacrymogènes pour se défendre.

Dans les jours à venir, une autre marche blanche sera organisée dans la ville de Nantes, pour Steve Maia Caniço.

Dans un cas connexe, un accident mortel s’était produit près de Toulouse. Une jeune femme de 21 ans aurait perdu le contrôle de son véhicule, et est rentrée dans un poids lourd à pleine vitesse. Celle-ci a finalement succombé à ses blessures.

Les postes connexes
Twitter/TylerRogerK
Actu France Jul 30, 2019
À Nantes, une autopsie du corps de Steve a été demandée par le procureur
Twitter/Brevesdepresse
Actu France Jul 30, 2019
Steve, disparu à Nantes, retrouvé mort : le Premier ministre s'immisce dans l'affaire
Macron Apr 18, 2019
Gilets jaunes : Un garçon de 13 ans, arrêté par la police lors des manifestations à Besançon
facebook.com/UneRosePourSarah
Actu France Jul 22, 2019
Des parents supplient de rapporter un bien volé après la mort de leur enfant