Témoignage de Bertrand Cantat en 2017, l'homme qui a tué Marie Trintignant

Des années après le décès de Marie Trintignant, le chanteur qui l'a agressée mortellement est sorti du silence. Il rapporte son témoignage sur le meurtre de l'actrice. 

Quelques années après sa sortie de prison, soit en 2017, Bertrand Cantat a accordé une interview à Inrocks. L'occasion pour lui de revenir au meurtre de l'actrice Marie Trintignant. C'était une semaine après la sortie de l'album solo du chanteur, "L'Angleterre".

"Ça prend beaucoup de place, ça occupe chaque seconde. Mais on finit par retrouver un semblant de vie. Comme je ne connais pas le déni, je ne m'échappe pas, je reste très seul avec tout ça", 

a confié le chanteur Bertrand Cantat. 

Quand on évoque le décès de Marie Trintignant, le nom de Bertrand Cantat y est toujours associé. En 2003, l'actrice a succombé après les coups portés par celui-ci.

Après l'irréparable, le chanteur a été reconnu coupable du meurtre de sa compagne et a été condamné à huit ans de prison, en 2004. 

Trois ans après son arrivée en prison, Bertrand Cantat a été libéré, sans purger toutes les années prévues lors de sa condamnation. Sa sortie de taule a fait la une des journaux, mais selon les autorités, il a été libéré plus tôt que prévu pour bonne conduite. 

Selon, Bertrand Cantat, ces dernières années étaient comme "un trou noir", Il a même avoué qu'il a voulu mettre fin à sa vie. 

"Ça m'a obsédé pendant longtemps. Tout me semblait tellement dingue que ça paraissait la seule solution: vivre était insupportable après ce qui s'était passé",

a-t-il regretté. 

L'ex-membre de Noir-Désir a même pensé à disparaître. Il voulait fuir tout cela et se cacher à l'étranger. Selon sa narration dans les pages de Inrocks, il aurait même pris beaucoup de médicaments pour se calmer. 

Mais finalement, il a décidé d'assumer "les conséquences de ses actes". Il a renoncé à son idée de fuir la ville, ou à mettre fin à ses jours pour ses enfants. 

"Je continue donc avec tout ça, avec tout mon coeur, toute ma conscience. Je ne peux pas oublier, mais je peux évoluer. Parler publiquement de ce qui s'est passée m'aurait peut-être aidé, mais ça aurait été indécent",

a conclu le chanteur. 

Bertrand Cantat a même fait là des Inrocks pour cette interview. Mais l'article a subi de nombreux critiques de la part des lecteurs fidèles du magazine, et aussi de nombreuses personnalités célèbres.

Conscient des polémiques qu'a créé l'éditorial, le magazine Les Inrocks s'est même excusé auprès du public. 

"Les réactions qui ont suivi, celles de lecteurs fidèles comme occasionnels, d’artistes dont nous avons toujours suivi le travail, nous ont bouleversés.

Tout cela nous engage et nous engagera à faire toujours preuve de vigilance dans notre façon de traiter et de mettre en scène les sujets que nous estimons importants",

a-t-on pu lire dans les colonnes du magazine. 

Seize ans après le décès de Marie Trintignant, son cas est plus que jamais affilié à la cause de ceux qui militent contre les violences faites aux femmes.

Le 31 juillet 2019, Carla Bruni a publié une photo sur Instagram pour rendre hommage à la talentueuse comédienne morte suite aux blessures causées par son compagnon.

Les postes connexes
Santé Apr 09, 2019
Jean-Louis Trintignant, affecté par le cancer, offre des nouvelles inconfortables sur sa santé
facebook.com/kelli.doyle.54
Relation Jun 05, 2019
Cette infirmière mariée, amoureuse de son patient
Histoires virales Apr 11, 2019
Qui est Anthony, l’homme qui a tué sa femme Dalila dans le var ? Effrayé, son collègue témoigne
People May 13, 2019
Patrick Bruel a 60 ans : l'amour de sa vie, ses fils Oscar et Léon, divorce