Anémone : ses déclarations controversées concernant ses enfants et les confidences de son fils Jacob sur son enfance auprès d'elle et de sa sœur Lily

Anémone était une grande actrice qui nous a quittés le 30 avril dernier. Elle était connue pour être très indépendante et ne pas avoir sa langue dans sa poche, n'ayant jamais peur de dire ce qu'elle pensait. Les dernières interviews qu'elle a donné et ses déclarations concernant ses enfants en particulier 

La comédienne n'hésitait pas à faire des déclarations dans le but de choquer l'opinion publique. Comme par exemple quand elle déclare en 2011 lors d'un passage sur France Info :

"Je n’aurais pas eu d’enfants, j’aurais été beaucoup plus heureuse"

Elle n'avait pas hésité à déclarer à nouveau en parlant de son fils :

"Je me suis fait un enfant dans le dos"

Anémone et Virginie Hocq le 19 avril 2005 à Bruxelles. l Source : Getty Images

Anémone et Virginie Hocq le 19 avril 2005 à Bruxelles. l Source : Getty Images

Mais elle a pourtant eu deux enfants, qu'elle a aimé à sa manière bien qu'elle ait toujours regretté que son rôle de mère l'ait empêchée de se consacrer pleinement à sa passion pour la comédie et le cinéma. Anémone parlait du poids que les enfants peuvent représenter en disant :

"Faut compter vingt ans. Après le bébé tout rond, il y a l’enfant qui devient osseux et qu’il faut inscrire et emmener à des petits cours de tout et n’importe quoi. C’est usant, la vie file et ce n’est plus la vôtre."

Elle avait cependant de l'affection pour son fils et sa fille comme elle l'avait avoué à demi-mot :

"Quand je les ai en face de moi, je ne peux pas les regarder en me disant que je les regrette, cela n’a pas de sens, mais je regrette d’avoir été mère. Si c’était à refaire, je ne le referai pas."

Elle évoquait ainsi des souvenirs qui lui sont cher, comme par exemple un voyage au cours duquel ils ont traversé l'Italie entièr, ses enfants à l'arrière de sa voiture ou bien un tour du monde réalisé en 70 jours alors qu'ils n'avaient que 3 et 7 ans et qu'ils n'arrêtaient pas de perdre leurs "godasses".

Anémone et Maurane jouant la pièce "Les monologues du vagin" le 19 avril 2005 à Bruxelles. l Source : Getty Images

Anémone et Maurane jouant la pièce "Les monologues du vagin" le 19 avril 2005 à Bruxelles. l Source : Getty Images

Comme l'a confirmé son fils, Jacob Bourguignon, entendre ses déclarations sur France Info n'a pas choqué ses enfants. Anémeone a tout de même assumé son rôle de mère et a offert à ses enfants autant d'amour qu'elle le pouvait :

"Non, ils m’aiment bien. Je leur ai apporté la gentillesse et l’amour. J’ai fait mon devoir, la mort dans l’âme et sans rien leur faire payer."

Une femme qui s'est donc sentie obligée de fonder une famille après deux avortements et avoir commencé à craine un "châtiment divin" et qui a toujours regretté de ne pas avoir pu vivre sa vie selon ses propres termes. Elle a aimé ses enfants mais aurait préféré pouvoir s'adonner à ses passions et a toujours eu l'impression d'avoir sacrifié sa liberté et une partie de sa vie pour pouvoir les élever. Elle a cependant fait de son mieux pour qu'ils n'aient pas à subir son amertume et son ressentiment.

LES CONFIDENCES DE SON FILS

Son fils Jacob Bourguignon en a cependant dressé un portrait plus touchant et plus sentimental au cours d'un entretien accordé à "Femme Actuelle".

Devenu musicien et âgé de 40 ans, Jacob revient sans tabou sur ses souvenirs d'enfance mais aussi sur le caractère de sa mère et sur la fin de sa vie. Emportée par une longue maladie, Anémone a en effet passé ses derniers jours à l'hôpital.

Jacob Bourguignon lors de son entrevue avec Femme Actuelle. | Source : YouTube/SANTÉ ZEVO

Jacob Bourguignon lors de son entrevue avec Femme Actuelle. | Source : YouTube/SANTÉ ZEVO

UNE FIN DE VIE À SON IMAGE

Cela n'a cependant pas fait perdre ses habitudes à l'actrice. Jacob raconte qu'elle avait toujours ses "bouteilles de Pinard" et que de nombreuses personnes venaient la voir. Il admet cependant que sa mère ne s'est jamais habituée à la nourriture de l'hôpital.

Elle n'a donc pas vécu ce séjour à l'hôpital "particulièrement mal" et Jacob allait régulièrement la voir bien qu'elle ait toujours été très indépendante.

UNE ENFANCE "FUN"

Jacob a une vision de leur mère et de son enfance bien différente de celle de Lily, sa petite sœur. Pour lui, Anémone était une mère très drôle, toujours pleine de vie en train de faire quelque chose d'original. 

Il garde de très bons souvenirs des voyages, des gens qu'ils ont rencontré et des discussions que cela a engendré. Il comprend cependant que sa sœur qui, selon ses mots, a un caractère bien différent du sien, n'ait pas vraiment compris leur mère.

Anémone au Gala "Jour-V" le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

Anémone au Gala "Jour-V" le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

Mais il insiste bien sur le fait qu'ils ne se sont jamais sentis abandonnés et que les déclarations de l'actrice selon lesquelles elle n'aimait pas ses enfants étaient à prendre avec des pincettes et bien qu'elle ait pu paraître aigrie et difficile dans certaines interviews et interventions, elle n'a pas toujours été ainsie et a toujours été une personne drôle que ce soit en tant qu'actrice ou bien dans sa vie privée.

Il raconte qu'elle a fait son devoir de mère et qu'ils ne se sont jamais sentis abandonnés et qu'à l'époque d'Anémone, avoir des enfants était presque un devoir conjugal. Des propos corroborés par les déclarations d'Anémone en 2011 :

"Moi, je ne voulais pas d'enfants. Il y avait une pression sociale très forte. On vous fait passer le message que si vous n'avez pas d'enfants, vous n'êtes pas une femme."

SON PÈRE BIOLOGIQUE ET SA  SŒUR

Jacob ne connaît pas son père biologique. Quand il est né, sa mère avait plusieurs amants et elle lui a dit que son père était celui qui lui ressemblait le plus.

"Ma mère ne savait pas qui était mon père. Elle m’a dit : ‘Tiens tu lui ressembles comme deux gouttes d’eau, c’est lui !”

Une réponse pas vraiment satisfaisante mais qui a suffit au jeune homme car il a pu compter sur un père adoptif avec lequel il s'entend très bien :

“Ma mère a rencontré quelqu’un d’autre qui lui a dit : ‘Tu me fais un deuxième gamin et je m’occupe du premier !’, et ça s’est très bien passé. Mon père adoptif je l’appelle papa !” 

Anémone et Maurane au Gala "Jour-V" le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

Anémone et Maurane au Gala "Jour-V" le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

Malheureusement, il ne s'entend pas aussi bien avec sa sœur, Lily. Leur relation n'a pas toujours été au beau fixe mais il semblerait qu'elle se soit apaisée au fil des ans. Aujourd'hui ils arrivent à communiquer bien qu'ils ne soient pas forcément très proches :

"C’est pas toujours commode mais maintenant on a des rapports courtois”

UN HOMMAGE

Aujourd'hui, Jacob cherche à organiser un hommage pour sa mère dont il aide à dresser un portrait plus touchant. Il aimerait créer un best-of de sa carrière d'actrice et a d'ailleurs demandé son autorisation à Anémone avant de commencer à travailler sur ce projet :

Anémone en Belgique le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

Anémone en Belgique le 19 avril 2005. l Source : Getty Images

"Ma mère m’a fait une vidéo qui me donnait le droit de me servir de son image pour mon projet personnel. Avec des archives, je veux créer une vidéo des meilleurs moments de sa carrière, ses combats en images et ses goûts musicaux… Cette vidéo s'appellerait : ‘Merci Thérèse’.

Nous verrons s'il arrive à mener son projet à bien et nous ne pouvons que le lui souhaiter ! 

Les postes connexes
twitter.com/Europe1
Célébrités Jun 30, 2019
Qui sont Jacob et Lily, les enfants d’Anémone
People May 08, 2019
Anémone "a regretté toute sa vie d'avoir eu des enfants"
twitter.com/LCI
Célébrités Jun 27, 2019
Le fils d'Anémone explique pourquoi il n'y avait que 3 célébrités aux obsèques de sa mère
Célébrités May 07, 2019
Décès d'Anémone : Pourquoi regrette-t- elle d'avoir eu des enfants ?