logo
Getty Images
La source: Getty Images

Baptiste Giabiconi ne cache pas ses émotions sur Karl Lagerfeld : "Je l’aimais profondément"

Nkongo Odile Carine
02 sept. 2019
12:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Karl Lagerfeld, le créateur de légende de la maison Chanel, est décédé en février 2019. Une perte pour ses admirateurs et ses admirateurs, dont son protégé Baptiste Giabiconi, pour qui la douleur est loin de s’estomper.

Annonces

Décédé à l’âge de 85 ans, le couturier et styliste allemand Karl Lagerfeld était aux commandes de la direction artistique de Chanel. Il laisse ainsi dans la désolation et le chagrin la grande famille de la mode. Le mannequin Baptiste Giabiconi, qui avait bénéficié du créateur comme d’un tremplin, reste encore sous le choc.

Le mannequin et chanteur a fait savoir qu’il ne se remettait pas toujours de la triste nouvelle, car il était très proche du styliste allemand. Il a accordé une interview au magazine Têtu dans laquelle il évoque sa relation avec Karl Lagerfeld.

“C’était une relation père-fils pleine de bienveillance. Je faisais tout ce qui était en mon pouvoir pour le protéger, car je l’aimais profondément. Comme un père“, explique-t-il.

Annonces
Annonces

Baptiste Giabiconi a été repéré à l’âge de 18 ans par le couturier et s’est attaché à lui pour l’aider à grandir dans le milieu de la mode.

“On s’aimait. Profondément. D’un amour qui n’existe pas, qu’on s’est créé. Ce schéma entre une personne comme lui et quelqu’un comme moi n’existe nulle part ailleurs“, explique le jeune homme.

Annonces

Lorsque la nouvelle de la mort du créateur de mode est tombée, Baptiste Giabiconi dit qu’elle est arrivée comme un coup de massue pour lui. C’est la raison pour laquelle il n’a pas souhaité parler à la presse.

“La dévastation de perdre un être cher, qui m’a tout appris, qui l’a fait renaître. C’était un pilier, un Pygmalion… une âme sœur. J’ai refusé toutes les sollicitations des médias, car j’avais besoin de faire mon deuil, qui n’est toujours pas terminé d’ailleurs. Maintenant, il s’agit de continuer à le faire vivre et perdurer“, raconte Baptiste Giabiconi.

Annonces

Le jeune mannequin exprime tout de même quelques regrets liés à la perte de celui qui l’a propulsé dans le milieu de la mode.

"Ce serait de ne pas l’avoir pris une dernière fois dans mes bras pour le serrer fort et lui exprimer une nouvelle fois tout l’amour que j’ai pour lui. Il croyait beaucoup aux énergies, et vu qu’il voyait en moi un beau destin, je veux continuer le chemin que j’ai entrepris avec lui. Je suis croyant et je reste persuadé qu’il veille encore sur moi aujourd’hui", dit-il.

Annonces

Le mannequin de 29 ans avait déjà partagé un message émouvant sur son compte Instagram après l’annonce du décès de Karl Lagerfeld.

“Karl, mon ange gardien, depuis notre rencontre tu as été mon guide, que serais-je devenu sans toi ? Aujourd'hui, je perds une partie de moi, un pygmalion, un père, un repère, un pan de ma vie s'envole avec toi. Tu resteras à jamais dans mon cœur.“

A lire également qui est Caroline de Maigret, l'amie proche de Laeticia Hallyday ?

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Un mari se moque de sa femme qui donne de l'argent à sa maman pauvre jusqu'à ce qu'elle riposte : histoire du jour

10 avril 2022

Aux funérailles de son mari, une femme remarque un morceau de papier qui dépasse de la poche du défunt et le retire discrètement - Histoire du jour

17 mars 2022

Le fils d'un millionnaire jette sa femme et son bébé dehors dans le froid et perd son héritage le lendemain - Histoire du jour

12 mars 2022

Un mari demande le divorce lorsque sa femme tombe enceinte pour la cinquième fois - Histoire du jour

23 mai 2022