Timothy, 19 ans, tué à Villeurbanne : sa photo bouleverse les internautes

Le samedi 31 août 2019, à 16 h 25, Timothy a été poignardé à coup de couteau et a perdu la vie à l'âge 19 ans seulement. Les internautes, émus par ce fait dramatique sont sous le choc et partagent la peine de ses proches.

Le jeune Timothy a perdu la vie lorsqu'il était en route vers le festival Woodstower à Miribel-Jonage, dans la région lyonnaise. Il a été victime d'une attaque à l'arme blanche.

Face à cette situation désastreuse, les internautes ont été chamboulés en voyant la photo de l'adolescent sur les réseaux sociaux.

“Une mort vraiment injuste”,

voilà ce que pensent les gens de cette histoire. 

Du haut de ses 19 ans, Timothy profitait encore de sa jeunesse et avait encore de l’avenir devant lui mais le sort en a décidé autrement. Amoureux de la musique et de la pâtisserie, le jeune homme était connu pour être à l’écoute de ses proches.

Florent, son ami de 21 ans, regrette son décès et s’est récemment confié au Parisien en décrivant son copain comme “un bon vivant”.

“Il voulait faire des voyages, découvrir le monde, croquer la vie à pleine dent. Profiter et s'amuser", 

a décrit son ami auprès du quotidien.

Timothy faisait un parcours exceptionnel et cela a particulièrement attiré l’attention. En 2017, celui-ci a décroché son CAP au lycée hôtelier de Challes-les-Eaux. Très ambitieux et entrepreneur, “Il travaillait dur dans une entreprise de la région”.

Face à cette situation tragique, certains ressentent du mépris pour le suspect qui lui, admettait “partiellement les faits”.

En effet, lors de son grade à vue, le trentenaire a tenu des propos incohérents et confus. Il a confessé "avoir entendu des voix insulter Dieu et lui donnant l'ordre de tuer".

Et selon le procureur, ce musulman d’origine afghan aurait pris du cannabis avant de passer à l’acte. En plus du jeune défunt, huit autres personnes ont été blessées et elles commencent à peine à se rétablir.

Suite à une première évaluation psychiatrique, il a été démontré que celui-ci présente “un état psychotique envahissant avec délires paranoïdes à thématiques multiples dont celles du mysticisme et de la religion”. Une conclusion ayant suscité des critiques.

Dans un autre cas de meurtre, la mort de Sophie Lionnet est restée longtemps un mystère jusqu'à ce que l’un des accu­sés décide de passer à l’aveu. Ouis­sem Medouni, un participant du crime s’est confessé en donnant plus de détails sur la nuit du meurtre. 

Les postes connexes
Twitter/JulienOdoul
Actu France Sep 02, 2019
Décès de Timothy, 19 ans, à Villeurbanne : son ami Florent est "complètement dévasté"
twitter.com/franceinfo
Actu France Sep 01, 2019
Villeurbanne : Un homme muni d'un couteau a fait au moins 1 mort et 8 blessés graves
Shutterstock.com
TV Sep 02, 2019
Villeurbanne : l’identité de l’agresseur est désormais connue
Twitter/En24News
Actu France Aug 20, 2019
Drame en Seine-Saint-Denis: Fares, 28 ans, "tué pour un sandwich"