Mort de Sophie Lionnet : On sait ce qui est arrivé à la jeune fille le soir de ce meurtre atroce

Mort de Sophie Lion­net : un des accu­sés raconte ce qui s’est passé la nuit du meurtre

Ouis­sem Medouni, accusé avec son ex-compagne Sabrina Koui­der d’avoir tué leur jeune fille au pair Sophie Lion­net, est entendu au tribu­nal. Il a raconté ce qu’il a fait et vu la nuit du meurtre, assu­rant qu’il a essayé de rani­mer la victime.

Comme rapporté par le magazine Voici, Sabrina Kouider et Ouissem Medouni font toujours l'objet d'un procès depuis qu'ils ont été accusés du meurtre de Sophie Lionnet, leur jeune fille au pair française.

Depuis le mois de mars, la justice londonienne tente de savoir ce qu'il s'est passé exactement la nuit du meurtre de la jeune femme, dont le corps calciné a été découvert dans le jardin du couple qui l'employait.

Ouissem Medouni a avoué avoir brûlé le corps, mais nie fermement avoir tué Sophie Lionnet. Il a témoigné contre sa compagne, Sabrina Kouider, qui selon lui, avait régulièrement des accès de colère et de paranoïa.

Cette semaine, il a décrit ce qu'il s'était passé cette nuit fatidique du 18 septembre 2017.

Selon l'homme, Sabrina était obsédée par son ex, et se pensait victime d'un complot orchestré par cet homme et sa jeune fille au pair.

"Elle est persua­dée que son employée et le père d’un de ses deux enfants sont venus un soir chez eux pour les violer après les avoir drogués", rapporte 20 Minutes.

Le 18 septembre, Sabrina et Ouissem mènent un interrogatoire contre Sophie Lionnet, la forçant à avouer qu'elle a bien monté un complot avec l'ex de Sabrina. Ses "aveux" seront même enregistrés afin, dans un premier temps, d'être remis à la police.

Un envoyé spécial a décrit ce qu'il avait pu voir sur ces images : "On voit Sophie Lion­net, assise devant une chemi­née. Elle est effrayée, affai­blie. Le couple la presse de ques­tions, la menace de ne pas la lais­ser repar­tir en France. D’une petite voix fluette, elle confesse toutes ces choses incroyables que ses patrons lui demandent d’avouer."

Ouissem assure qu'il ne voulait pas lui faire de mal et qu'il était allé se coucher ensuite. Pendant ce temps, sa compagne était seule avec Sophie Lionnet.

"Mais vers 1h30 du matin, elle réveille son compa­gnon, en pleurs, complè­te­ment paniquée ", rapporte 20 Minutes. "Elle m’a dit que Sophie ne respi­rait plus", a raconté Ouis­sem Medouni.

L'homme explique avoir ensuite trouvé le corps sans vie de Sophie Lionnet dans la salle de bain. ophie était allon­gée dans la baignoire remplie d’eau. Elle portait un pyjama rose. Sabrina disait : “Mais qu’est-ce que j’ai fait ? Qu’est-ce que j’ai fait ?” J’étais choqué."

Selon lui, pendant qu'il tentait de ranimer la jeune femme, il a pu constater que le corps ne comportait aucune blessure. Selon lui, il a tenté de lui faire un massage cardiaque pendant ce qui lui a semblé une éternité.

Afin de "protéger les enfants", ils ont préféré ne pas appeler les secours. Ouissem a alors enveloppé le corps de la victime dans un drap et l'a placé "sur le lit super­posé, dans la chambre des enfants, où elle dormait d’ha­bi­tude".

Après un instant de réflexion, il a eu peur que ses enfants ne découvrent le corps, et l'a donc déplacé dans une grosse valise. Il jure que deux jours plus tard, Sabrina lui a demandé de brûler la dépouille de Sophie Lionnet, ce qu'il a fait.

Selon Sabrina, les propos de son compagnon sont faux. Elle l'a même traité de menteur et d'assassin pendant le procès.

Les postes connexes
Mar 15, 2019
Les larmes gelées sur ses joues : la mort mystérieuse d'un nouveau-né est résolue 38 ans plus tard
Actu France Apr 03, 2019
Une femme retrouvée inconsciente à côté de son fils mort de 4 ans à Mérignac : la mère a avoué
Parentalité Mar 20, 2019
"Je t'aime maman" : Cette mère révèle qu'elle a entendu sa fille le jour où son corps a été retrouvé
International Feb 19, 2019
Une fillette de 14 ans condamnée à 25 ans de prison pour avoir tué sa meilleure amie après une dispute lors d'une soirée pyjama