La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, a "oublié" de déclarer trois propriétés

Après avoir pris le poste de ministre de la Justice, Nicole Belloubet n'a pas mentionné trois de ses biens immobiliers. Après avoir été signalée par Jean-Luc Mélenchon, elle les a ensuite rectifiées.

Nicole Belloubet dit ne pas avoir eu la moindre intention de tentative de fraude concernant le manque de déclaration de ses biens. Il s'agit de deux appartements à paris et d'une maison dans l'Aveyron. 

Le 21 juin 2017 avec une valeur totale de 336 000 euros, le dépôt de sa déclaration n'était pas au complet.

Ministre de la Justice française, Nicole Belloubet au téléphone. | Photo : GettyImage

Ministre de la Justice française, Nicole Belloubet au téléphone. | Photo : GettyImage

Mais le jour du 1er décembre 2017, toute la totalité de son patrimoine a été déclarée, complétant celle de la précédente déclaration.

Cependant, le contrôle de patrimoine des parlementaires ainsi que des ministres se fait par une autorité indépendante.

La ministre de la Justice française Nicole Belloubet sort du Palais présidentiel de l'Elysée. | Photo : GettyImage

La ministre de la Justice française Nicole Belloubet sort du Palais présidentiel de l'Elysée. | Photo : GettyImage

De ce fait, si Nicole Belloubet avait eu de mauvaises intentions concernant la déclaration de trois de ses biens, la ministre aurait pu être entraînée en justice.

Selon le député du Nord, Adrien Quatennens, lors d'une interview à France Inter, si Jean-Luc Mélenchon a pu avoir ces informations et les signaler à la justice  "c'est qu'il y avait des éléments".

Nicole Belloubet, la ministre de la Justice française, sort du Palais de l'Elysée après la réunion. | Photo : GettyImage

Nicole Belloubet, la ministre de la Justice française, sort du Palais de l'Elysée après la réunion. | Photo : GettyImage

Heureusement, la rectification faite par Nicole Belloubet a permis à la "HATVP" de boucler l'affaire.

"Ces biens-là n'étaient pas sous le même régime que les autres, je les ai omis. Il n'y avait donc aucune intention de fraude, ce qu'a reconnu la Haute autorité",

a expliqué la ministre de la Justice.

L'erreur de la ministre Nicole Belloubet n'était alors pas prise en compte par la haute autorité qui contrôle les patrimoines.

Les paroles de Jean-Luc Mélenchon contre le ministre restent sans valeur.

"Les propos de Jean-Luc Mélenchon sont absurdes et mêmes indignes. Il est dans l'invective, dans le fantasme, dans le complot. (...) C'est une erreur grave", 

a également déclaré Nicole Belloubet à LCI. 

En parlant de déclaration fiscale, une autre figure politique a également fait la une des journaux. En effet, François de Rugy est lié à des dépenses inconnues. C'est même la raison qui l'aurait poussé à démissionner en juillet 2019, selon Mediapart.  

Les postes connexes
Twitter/TerraNoticiasBR Getty images
Macron Sep 06, 2019
Paulo Guedes, ministre de l’Economie brésilien, déclare que Brigitte Macron "est vraiment moche"
Actualités Jul 10, 2019
Qui est l'épouse du ministre de l'Écologie, François de Rugy
twitter.com/Telestarmag
Les 12 coups de midi Jul 22, 2019
Jean-Luc Reichmann a oublié l’âge de Paul, le jeune maître de midi
Getty images
Hallyday May 29, 2019
Les biens de Johnny Hallyday qui ont été gelés par la justice