Fort Boyard : Mister Boo condamné, "restaure la vérité" sur Facebook

Le bodybuilder qui incarne Mister Boo a été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis. Le catcheur de 34 ans est accusé de trafic de stupéfiants classifiés comme psychotropes ainsi que la pratique illicite de la profession de pharmacien. 

Le mardi 17 septembre 2019, Cyril André-Chassagnon a été interpellé devant les tribunaux de Valence (Drôme) pour avoir vendu des produits classés illégaux. Le célèbre personnage bodybuilder de Fort Boyard a purgé une peine d’un an de prison avec sursis et cinq ans de mise à l'épreuve. 

Il aurait également agi comme pharmacien pour conseiller ses consommateurs en matière de dosage, mais sans avoir de diplôme. En plus de cela, France Bleu aurait assuré qu'avec l'argent collecté par le biais de ces opérations illégales, il avait en particulier acheté deux maisons. Des propriétés qu'il aurait été forcé de céder après avoir été démasqué par les autorités fiscales.

LA VÉRITÉ SELON MISTER BOO

Mister Boo tient à rassurer ses amis “les téléspectateurs de Fort Boyard” et nous explique les raisons pour lesquelles il a été inculpé par la justice.

“Bonjour à tous et à toutes. Suite aux articles parus aujourd'hui, je souhaiterais rétablir la vérité pour rassurer mes proches ainsi que les téléspectateurs de Fort Boyard. À l'époque de mes compétitions de bodybuilding 2011-2013, j'ai été débordé par ma passion et j'ai commis une erreur que j'ai toujours regrettée. J'ai fait une bêtise que j'ai assumée. Suite à cela j'ai été condamné à 12 mois avec sursis, mais c'est tout. Le reste (maisons, voiture, amendes), ce sont des inventions ou des hypothèses non fondées et non réelles…”,

a-t-il exprimé sur son compte Facebook.

Par la suite, il a précisé que les choses s'étaient passées avant qu'il ne joue le rôle au fort et ouvre son magasin de compléments alimentaires à Valence.

“L'erreur est humaine, j'ai payé ma dette à la société, ce qui est normal, mais, encore une fois, les faits ne sont pas d'aujourd'hui, mais il y a maintenant pas mal d'années. À très bientôt”,

ajoutait-il à la fin pour faire part de ses excuses à tous ceux qu'il a déçus.

LE CATCHEUR A DÉDIÉ SA VIE À SA PASSION

En dehors du tournage de l'émission d'été de France 2, le bodybuilder gère une boutique à Valence et administre un site internet de suppléments alimentaires, du nom de sa scène. D’après Le Dauphiné, l’avocat du catcheur-commerçant, Me Romaric Chateau essayait de clarifier les choses. 

“Mon client avait un rêve, celui de ressembler à certaines vedettes de cinéma, de télévision. Il a consacré sa vie à sa passion. Il mangeait jusqu'à un kilo de viande blanche par jour, se privait de sortie, n'allait qu'à la salle de sport. Car au restaurant, il ne pouvait se permettre aucun écart. Depuis les faits, il est retourné à la mer, sort de nouveau avec sa famille”,

exprimait son avocat.

“Il a dû vendre ses deux maisons, sa voiture était sous scellés. Il a déjà payé une amende de 43 000 euros alors que l’affaire n’est même pas jugée !”,

a-t-il conclu.

CYRIL ANDRÉ DÉCLARÉ COUPABLE

Mais finalement, la représentante du tribunal a mis à l’accent sur l’origine des produits commercialisés. “C’est à la mafia que vous passiez commande”, précise-t-elle tout en soulignant la sincérité de l'accusé. Elle a plaidé pour 18 mois avec sursis et une amende de 10.000 euros.

À la fin de son audience, Cyril André-Chassagnon a été déclaré coupable de trafic de substances classées comme étant psychotropes et pour avoir exercé illégalement la profession de pharmacien. Il a été condamné à un an d’emprisonnement avec sursis et à cinq ans de mise à l'épreuve.

  
Les postes connexes
instagram.com/adilrami
Célébrités Jun 30, 2019
Les internautes choqués de voir Adil Rami du côté de Solidarités Femmes dans “Fort Boyard”
facebook.com/samuel.etienne
TV Sep 11, 2019
Samuel Etienne prend son accident durant le tournage de "Fort Boyard" avec humour
Getty Images
People Sep 10, 2019
Qui est Cécile Duflot la femme politique qui s’est fait remarquée dans “Fort Boyard” ?
Shutterstock
Animaux Aug 08, 2019
Une septuagénaire condamnée à la prison pour avoir nourri des chats errants