Enora Malagré parle de mesures drastiques contre l'endométriose

Depuis dix ans, Enora Malagré souffre d’endométriose en silence. Elle a publié un livre qui parle de sa maladie et qui l’empêche pour le moment de réaliser son rêve de maternité, comme elle le confie à Gala.

Enora Malagré a parlé publiquement de ce mal qui la ronge de l’intérieur sur le plateau de TPMP : l’endométriose. Vingt jour chaque mois, elle souffre de violentes crises, des hémorragies et des douleurs qui la rendent quasiment handicapée.

A ces moments, elle doit assumer la douleur en silence et se rendre sur le plateau télé et faire la comique. Du moins, c’est ce qu’elle dévoile dans son livre confessions intitulé “Un cri du ventre” (Éditions Leduc).

Pour la parution de son ouvrage, la chroniqueuse a accordé une entrevue à Gala en boutique le jeudi 10 octobre 2019. L’ex-chroniqueuse de TPMP parle de son combat qui concerne toutes les femmes qui vivent avec cette pathologie.

Le plus difficile pour Enora Malagré, ce sont les questions concernant son absence d’enfants qu’on lui pose en permanence, mais surtout les jugements qu’elle subit alors qu’elle donnerait tout pour devenir mère après de nombreuses fausses couches.

“J’ai beaucoup de mal à me remettre de la dernière, qui a eu lieu en juillet, parce qu’y croyais dur comme fer à celle-là. (...) L’endométriose te vole ta joie d’être enceinte, parce que tout de suite, tu songes à la fausse couche. Je suis en train de me demander si je ne vais pas me faire enlever l’utérus, - une opération qu’elle n’a pas encore subi, même si la presse affirmait le contraire ndlr - pour ne plus subir ces déceptions à répétitions”,

raconte-t-elle, en larmes.

Enora Malagré n’a toutefois pas renoncé à devenir maman. Celle qui vit une belle relation avec un homme dont elle préfère taire le nom songe éventuellement à l’adoption.

“Je suis en train de faire le deuil de la grossesse, pas d'être mère. Mais l'adoption est un chemin très long, semé d’embûches, il faut être solide”,

a-t-elle lancé.

“Cet enfant, je ne l’aurai peut-être pas porté mais je vais l’élever. Il sera mon roi, ma reine. (...) Moi, aujourd’hui, rien ne me rendrait plus joyeuse que de changer des couches, de préparer des purées et de plier des mini-fringues. Mon ventre a beau me refuser ce cadeau, je n’en suis pas moins maman, au plus profond de mon âme”,

écrit Enora Malagré dans son ouvrage personnel “cri du ventre”.

Elle n’est pas prête d’abandonner son rêve d’être maman, même si la maladie est toujours persistante. Énora Malagré est amoureuse d'un homme qui la soutient dans sa maladie. Découvrez les hommes qu'elle a aimé dans sa vie.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Jul 09, 2019
Énora Malagré : qui étaient les hommes dans sa vie
Getty Images
Célébrités Sep 03, 2019
Lourde bataille de Samuel Le Bihan contre l'autisme de sa fille Angia
Wikimedia Commons
Célébrités Oct 05, 2019
Daniel Lévi parle de son dur combat contre le cancer : "Je suis resté dans le coma"
instagram.com/arianebrodier
Parentalité Jun 20, 2019
Ariane Brodier révèle une drôle de phrases que les gens utilisent pour la réconforter