La fausse arrestation de Xavier Dupont de Ligonnès : "Oubliez-moi", demande l'homme arrêté

Un homme a été confondu avec Xavier Dupont de Ligonnès, l’homme accusé d’avoir tué toute sa famille. Une véritable mésaventure pour Guy.J, un sexagénaire que l’on a pris pour le criminel le plus recherché de France.

Le vendredi 11 octobre 2019, Guy J. a été interpellé par la police locale à l’aéroport de Glasgow. En effet, ce même jour vers midi, le sexagénaire prend un un avion pour se rendre à Glasgow en Écosse pour rejoindre sa compagne.

Mais à l’aéroport, la police écossaise, l'intercepte et prend ses empreintes digitales qui semblaient correspondre à celui de Xavier Dupont de première abord.

Finalement, après plusieurs heures de garde à vue, la police locale a fait un communiqué vers 18 heures dans la journée du samedi 12 octobre pour dire que finalement après quelques tests, il s’est avéré que le sexagénaire ne soit pas Xavier Dupont.

En sortant de cette mésaventure, Guy J  a simplement répondu :

 “Je n'ai rien à dire, oubliez-moi.”

Il est parfois difficile pour les autorités de mettre la main sur les meurtriers même avec tous les moyens modernes actuels. Mais dans certains cas, quelques criminels avouent les meurtres qu’ils ont perpétrés comme pour Nordahl Lelandais.

Un acte criminel qui a glacé le sang de beaucoup de Français. Cette affaire avec Nordahl Lelandais a notamment fait couler beaucoup d'encre et a créé de vives réactions chez beaucoup de personnes. Les chanteurs Vitaa et Slimane ont d’ailleurs écrit une chanson en hommage à la victime, Maëlys Araujo.

Les postes connexes
Actu France Jun 18, 2019
Arrestation du conducteur de Lorient : la durée présumée de la peine est connue
shutterstock.com
Actu France Jun 28, 2019
Un homme arrêté 34 ans après le meurtre de Christel Oudin
twitter.com/voici
Oct 03, 2019
Jean-Luc Reichmann présente une nouvelle photo de Xavier sans ses cheveux longs
twitter.com/F3FrancheComte + twitter.com/ELLEfrance
Actu France Oct 08, 2019
Nouveau combat du père de Maëlys contre Nordahl Lelandais : "Il l'a obligée à monter"