Itinéraire d'une maman braqueuse : Rose-Anne Vicari raconte ses dettes et sa nouvelle vie

Le 11 novembre  2019, TF1 a diffusé le téléfilm intitulé “Itinéraire d’une maman braqueuse” tiré d’une histoire vraie de Rose-Anne Vicari. La mère de famille est revenue sur sa descente aux enfers sur Télé-loisirs.

À l’occasion de la diffusion du téléfilm qui porte le titre “Itinéraire d’une maman braqueuse”, le 11 novembre 2019. Rose-Anne Vicari a accordé une interview à Télé Loisirs, la mère de famille est revenue sur le braquage, ses dettes. Ensuite, elle a parlé du téléfilm intitulé “Itinéraire d’une maman braqueuse”.

LE SURENDETTEMENT DE ROSE-ANNE VICARI

Le calvaire de Rose-Anne Vicari a commencé en décembre 2009. La mère de famille a reçu un avis d’expulsion. Elle a deux fils qui vivaient avec elle dans la précarité.

La mère des deux enfants était accablée par ses dettes. En arrêt maladie depuis deux ans, elle était à bout, elle savait plus quoi faire. Par désespoir, Rose-Anne vicari a commencé à fréquenter un casino sur Internet, et paie les factures quand c’est possible.

Interviewé par Télé Loisirs le 11 novembre 2019, la femme de 50 ans a affirmé :

“Je ne suis plus surendettée mais je suis toujours en galère. Je sais que j’aurai du mal à payer mon loyer, l’électricité à la fin du mois. Je touche 760 euros par mois de pension de retraite et je ne sors pas, ne vis pas. Mes seules distractions sont la télé et Internet.”

LE BRAQUAGE DE ROSE-ANNE VICARI

Le 8 décembre 2009, après avoir reçu l’avis d’expulsion, quelques heures plus tard, la mère de famille avait la contrainte de passer à l’acte. Vers cinq heures du matin, elle a sorti un pistolet caché sous le canapé et s’est dirigée chez sa buraliste habituelle. 

La femme de 50 ans n’a pas braqué son arme contre la commerçante. Elle s’est approchée, presque en s’excusant, de lui montrer le calibre dans son sac. Elle demandait à la commerçante de fermer la porte et s’apprêtait à lui expliquer qu’elle a besoin d’argent.

Rose-Anne Vicari s’est fait interpeller par les forces de l’ordre. Pendant son jugement, la justice a qualifié son infraction de tentative d’extorsion de fond. Elle avait encouru un an d’emprisonnement avec sursis et cinq ans de mise à l’épreuve.

Une question a été posée à la mère de famille sur ce geste de désespoir, elle a répondu :

“Bien sûr, d’autant que c’était un acte délictuel [elle a été condamnée à un an de prison avec sursis, ndlr] et que j’ai fait du tort à quelqu’un. C'était une sorte de suicide social. Mais j’aurais aussi pu me tuer réellement.”

confie-t-elle sur Télé Loisirs.

LA DIFFUSION DU TÉLÉFILM SUR TF1

Le 11 novembre 2019, le téléfilm “Itinéraire d’une maman braqueuse” est diffusé sur la chaîne nationale française à 21 h 05. Le téléfilm est tiré de l’histoire vraie de Rose-Anne Vicari. La comédienne, Cécile Rebboah, a interprété le rôle de la maman braqueuse.

Contactée par TF1, Rose-Anne Vicari a été très émue, elle a affirmé :

“J’ai été assez surprise. Jusqu’au bout, j’ai eu du mal à croire qu’une chaîne telle que TF1 pouvait s’intéresser à une histoire comme la mienne. Je savais que ce serait une libre adaptation mais qu’ils garderaient la trame de mon histoire. Je trouve qu’ils ont parfaitement retranscrit le processus du surendettement. Comment des mères célibataires sont aspirées dans une telle spirale. Comment on commence à ne plus oser ouvrir son courrier de peur de découvrir une nouvelle facture…”

Arnaque : les confessions d'une voyante | Photo : Youtube/Figaro Live

Arnaque : les confessions d'une voyante | Photo : Youtube/Figaro Live

Ensuite, la femme a parlé de sa rencontre avec l’actrice, Cécile Rebboah, qui a joué le rôle de la maman braqueuse :

“Oui, lors de la journée de tournage sur laquelle j’ai été invitée. Elle a été très chaleureuse, simple et vraie. Le courant est passé immédiatement entre nous. Lors de l’avant-première, je suis tombée dans ses bras en sanglots tellement son interprétation était juste.”

CÉCILE REBBOAH A DÉCROCHÉ SON PREMIER GRAND RÔLE

La comédienne Cécile Rebboah nous a habitués dans ses interprétations dans les seconds rôles notamment dans le rôle de Laura, une mère divorcée. Cette fois-ci elle a gagné le gros lot en interprétant le rôle principal dans le film “Itinéraire d’une maman braqueuse”.

Les postes connexes
Getty Images
TV Aug 13, 2019
Grégory Fitoussi ("Sous le Soleil") a 43 ans : que devient Anne Caillon, sa célèbre ex ?
instagram.com/louane
People Aug 04, 2019
Louane: orpheline, elle appelle Marina Foïs “maman“
facebook.com/aslapix
Célébrités Jul 18, 2019
Anne-Sophie Lapix : Une mère aimante qui protège ses deux fils
Twitter/Delcroixx
Anecdotes Sep 12, 2019
Rose (Keren Meloul) : ce moment dramatique où son fils a découvert ses addictions