Gilberte a fait plier le compteur Linky qui multipliait sa facture d’électricité par cinq

Gilberte Morel s’est octroyé un petit plaisir en buvant une petite coupe de champagne après sa victoire dans un procès contre EDF et Enedis. La femme qui vit à Arras, dans le Pas-de-Calais, avait vu sa facture augmenter énormément suite à la pose d’un compteur connecté Linky en février 2017.

En février 2017, Gilberte Morel, s’est vu changer son compteur d’électricité pour recevoir le compteur connecté Linky. À partir de ce moment, la femme a vécu un véritable calvaire.

En effet, sa facture a été multipliée par cinq, passant de 100 euros annuels à presque 500 euros. C’est alors qu’un bras de fer commence entre la femme de 84 ans et le fournisseur d’électricité.

LE BRAS DE FER AVEC EDF

Gilberte Morel se rapproche alors d’EDF pour signaler la hausse incompréhensible de sa facture, mais la société ne réagit pas. Au contraire, la vieille femme est accusée à tort de fraude.

“Ils m'ont dit que j'avais triché, en manipulant mon ancien compteur, selon le témoignage contenu dans les colonnes du Parisien. Je les ai invités à venir voir que j'ai peu d'appareils, mais personne ne s'est déplacé et ils m'ont demandé de payer…“.

Pourtant selon les indications de l'Arrageoise, celle-ci ne dispose que de très peu d’appareils :

“C'était affolant… J'ai juste un petit frigo, une télévision et une machine à laver. Je vis un peu à l'ancienne“.

JUSQU’AU BOUT !

Convaincue qu’elle a la raison de son côté, la femme continue de tenir tête à EDF.

“C'était une question de principe ! J'ai continué à verser la même somme qu'avant“,

peut-on lire dans Le Parisien.

La femme de 84 ans subit alors les foudres de la société de fourniture d’électricité qui cherchait à recouvrer le montant facturé. Des actions sont menées auprès de Gilberte Morel qui iront jusqu’à la coupure d’électricité pendant plusieurs mois.

C’est alors que la femme obtient le soutien de deux collectifs, l'ACCAD et CALGEA62, pour se faire entendre. L’octogénaire saisit la justice qui va examiner son dossier au fond.

UNE VICTOIRE ÉCLATANTE

De l’enquête menée par la juridiction, il ressort qu’avec l’ancien compteur, la femme consommait en moyenne 6 kWh par mois dans la période allant de juin 2014 à février 2017. Et du 28 février 2017 au 28 avril 2018, sa consommation était passée à 275 kWh par mois.

Sur la base de ce dossier, le juge a donné raison à la femme de 84 ans le dimanche 24 novembre 2019. Il a annulé la facture de résiliation émise par EDF d’un montant de 479,31 euros. Le juge a également condamné EDF et ENEDIS à verser la somme de 1500 euros pour dommages et intérêts à Gilberte Morel, en plus d’un montant de 800 euros pour l’aide juridictionnelle.

La vie de tous les jours comporte son lot de problèmes et d'anecdotes. Si Gilberte Morel a fait appel à la justice pour résoudre le problème qui l'opposait à son fournisseur d'électricité, une mère de famille a fait appel au président de la République pour trouver solution à son problème. En effet, Agnès Lesale, une mère de famille française a fait appel à Emmanuel Macron pour retrouver ses enfants enlevés par leur père.

Les postes connexes
Gety Images
Célébrités Nov 11, 2019
Agathe Auproux a soudainement supprimé son compte Instagram
twitter.com/fbleuhnormandie
Actu France Aug 08, 2019
La mère a fait appel à Emmanuel Macron pour chercher ses enfants, enlevés par le père
wikipedia.org/Philippe Roos
Célébrités Nov 12, 2019
Raymond Devos : Le jour où sa dernière compagne Marie-Christine a été condamnée
twitter.com/purecharts
Célébrités Sep 14, 2019
Mimie Mathy a fait la lumière sur son état de santé : “Je vais vraiment très bien”