Inès de la Fressange, 62 ans, parle de ses fausses-couches avant de devenir maman

Eteme Severine Celestine
13 déc. 2019
18:00
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Le 12 décembre 2019 sur France 2, Inès de la Fressange s’est confiée de manière franche sur ses difficultés avant de devenir maman. L’ancien mannequin a avoué avoir eu de nombreuses fausses-couches avant de finalement devenir maman.

Annonces

Pour toutes les femmes qui rêvent de devenir maman, ce n’est jamais facile de savoir qu’une autre femme a dû traverser de nombreuses fausses-couches douloureuses pour finalement réaliser son rêve qui est celui d’être maman.

ENFIN MAMAN

Devenir maman a toujours été le rêve de l’ancien mannequin Inès de la Fressange, mais rien n’a été facile pour elle. La maman a dû traverser de nombreuses difficultés, notamment plusieurs fausses-couches douloureuses avant de mettre au monde ses enfants.

Annonces

"C'est intéressant parce que moi j'ai eu beaucoup de mal à avoir des enfants. Et quand on voit dans la rue des femmes enceintes, des poussettes, on se dit 'pourquoi elles y arrivent et pas moi ?'

Ce n'est pas de la jalousie, c'est de l'incompréhension ! Parce que au bout d'un moment, ça ne fait plus plaisir d'entendre une bonne nouvelle alors que ça devrait, parce qu'on se dit 'pourquoi elle et pas moi ?",

a-t-elle confié.

DES CONFIDENCES PARTAGÉES

Des situations comme celles-ci, bien d’autres femmes les ont traversées. Pourtant, Inès de la Fressange a tout de même voulu en parler contrairement à certaines femmes, avec pour objectif de les motiver et faire comprendre que rien n’est impossible.

Annonces
Annonces

Selon la muse du défunt Karl Lagerfeld, faire une fausse-couche n’est pas quelque chose de simple. Seules les femmes qui l’ont vécu peuvent réellement savoir de quoi il s’agit.

Annonces

"Même les fausses-couches, c'est un truc super banal, mais quand ça vous arrive la première fois... les gens n'ont pas du tout conscience du choc que c'est ! J'étais résolue à avoir des enfants quoiqu'il arrive",

a-t-elle révélé.

Annonces

LE MIRACLE S’EST RÉALISÉ

Après avoir persévéré, malgré les différents tests qui ne cessaient de montrer "négatif", Inès de la Fressange n’a jamais voulu baisser les bras. Finalement, elle a donné naissance à sa première fille prénommée Nine en 1994, puis à une autre prénommée Violette en 1999.

Inès de la Fressange n'est pas le premier exemple de la femme qui s'est battue avant de finalement devenir maman. Alanis Morissette a également subi de nombreuses fausses-couches, et peut désormais se réjouir d'avoir atteint son objectif.

Annonces