L’accident de Catherine Deneuve : elle ne peut reprendre le tournage de "De son vivant"

Catherine Deneuve, victime d’un accident vasculaire cérébral le 5 novembre 2019, ne pourra pas reprendre le tournage du film "De son vivant", réalisé par Emmanuelle Bercot quelques mois auparavant.

D’après des informations relayées par Le Parisien, le tournage du film a été suspendu jusqu’à au moins le mois d’avril 2020. En attendant, l’actrice de 76 ans prendra du temps pour se reposer et se remettre doucement de cette terrible mésaventure.

Catherine Deneuve assiste à la première de "The Irishman" à la Cinémathèque le 17 octobre 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Catherine Deneuve assiste à la première de "The Irishman" à la Cinémathèque le 17 octobre 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images

UN AVC LE 5 NOVEMBRE 2019

Catherine Deneuve a été frappée par un AVC le 5 novembre et transportée de toute urgence à l’hôpital. Puisque le tournage avait lieu au centre hospitalier de Gonesse dans la Val-d'Oise, la "Belle de jour" a été rapidement prise en charge par une équipe de médecins.

Ses proches n’avaient pas tardé à rassurer les fans, en expliquant que la comédienne avait été victime d’un "accident vasculaire ischémique très limité donc réversible".

Catherine Deneuve sur le tapis rouge avant la cérémonie d'ouverture et la projection de "La vérité" lors de la 76e édition du Festival du film de Venise à la Sala Grande le 28 août 2019 à Venise, Italie. | Photo : Getty Images

Catherine Deneuve sur le tapis rouge avant la cérémonie d'ouverture et la projection de "La vérité" lors de la 76e édition du Festival du film de Venise à la Sala Grande le 28 août 2019 à Venise, Italie. | Photo : Getty Images

UN SÉJOUR À L’HÔPITAL

Après quelques jours d’hospitalisation, l’amie de Benoît Magimel est entrée dans un centre de rééducation pour quatorze jours. Elle était de retour chez elle à Paris, en début décembre 2019.

Le long-métrage "De son vivant", qui avait débuté le 11 octobre 2019, était supposé se terminer vers mi-décembre de la même année. Cependant, l'AVC de l'actrice ne lui permet pas de terminer le tournage dans les délais prévus.

LE FILM "DE SON VIVANT"

Le film relate l’histoire dramatique d’une mère, incarnée par Catherine Deneuve, dont le jeune fils, se retrouve gravement malade et condamné. Il s’agit d’un drame qui met en scène la souffrance d’une femme et le déni de son garçon.

Pendant tout le mois de novembre, les séquences du film dans lesquelles la comédienne emblématique n’apparaît pas ont été bouclées.

Emmanuelle Bercot, qui n’est pas à sa première expérience cinématographique avec Catherine Deneuve, attend donc que la comédienne retrouve totalement la santé, pour terminer la réalisation de son film très attendu du public.

Catherine Deneuve assiste au défilé Louis Vuitton Vêtement Femme Printemps/Eté 2020 dans le cadre de la Semaine de la Mode de Paris le 01 octobre 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images.

Catherine Deneuve assiste au défilé Louis Vuitton Vêtement Femme Printemps/Eté 2020 dans le cadre de la Semaine de la Mode de Paris le 01 octobre 2019 à Paris, France. | Photo : Getty Images.

UNE COMÉDIENNE LÉGENDAIRE

Actuellement, Catherine Deneuve va bien et se remet doucement de son AVC chez elle à Paris, à proximité de l'église Saint-Sulpice à Paris, entourée de sa famille. Catherine Deneuve avait repris une vie normale un mois après avoir subi un AVC. Étonnement, lors de son malaise, les infirmières pensaient qu’elle jouait un rôle.

L'actrice Catherine-Deneuve dans un manteau vert. | Photo : Getty Images

L'actrice Catherine-Deneuve dans un manteau vert. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
GettyImages
Santé Dec 12, 2019
Catherine Deneuve reprend une vie normale un mois après un AVC
GettyImages
Santé Nov 27, 2019
Catherine Deneuve : des nouvelles sur son état de santé presque un mois après son accident
Santé Nov 10, 2019
Catherine Deneuve et son malaise : les infirmières pensaient qu’elle jouait un rôle
Getty Images
Santé Nov 15, 2019
Catherine Deneuve et les conséquences de son malaise : Closer parle de son traitement