"Baron Noir" (Canal +) : L'histoire derrière le titre de la série

Depuis 2016, la série "Baron Noir" fait le bonheur des téléspectateurs de Canal + et le programme qui comporte déjà trois saisons semble avoir véritablement trouvé son public.

Porté par un casting de comédiens talentueux parmi lesquels on retrouve Kad Merad, le titre de la série n'a pas été choisit au hasard bien qu'il puisse en surprendre quelques-uns.

View this post on Instagram

Bonne année 🤘

A post shared by Kad Merad (@merad.kad) on

LA NAISSANCE DU PROJET

"Baron Noir" dont la troisième saison a débuté le lundi 17 février 2020 aurait pu ne jamais voir le jour et est, comme cela est souvent le cas dans les histoires à succès, le fruit d'une bonne idée et d'une opportunité. 

Cela faisait un certain temps que deux membres de la direction de la fiction française de Canal +, Fabrice de la Patellière et Dominique Jubin, cherchaient à produire une série ayant pour thème la politique et montrant peut être un côté méconnu de cette profession. Ils ont fini par trouver la série qu'il leur fallait quand ils ont reçu un mail de la part de Jean-Baptiste Delafon et Eric Benzekri qui pour leur part voulaient créer une série mettant en scène un homme politique étant un véritable "gangster" et son parcours atypique au sein de la scène politique.

View this post on Instagram

🤘

A post shared by Kad Merad (@merad.kad) on

L'ÉVOLUTION DE L'INTRIGUE

Le personnage principal, Philippe Rickwaert, est donc incarné par Kad Merad est au cours de la première saison on peut suivre son parcours atypique. Issu d'un milieu modeste, il se sert de son charisme et de son intelligence pour se frayer un chemin dans ce milieu impitoyable.

Il se révèle très doué pour comprendre les enjeux politiques et sa vision des choses différentes lui apporte beaucoup. Malheureusement, tout bascule quand son modèle, Francis Laugier joué par Niels Arestrup, décide de l'utiliser pour se tirer d'un mauvais pas. Mais pas question pour Philippe Rickwart de se laisser faire et il se venge de cette trahison grâce à l'aide de la conseillère de son ancien mentor.

Au cours de la seconde saison du programme, on découvre comment le politicien va faire pour retrouver son importance et sa présence dans le milieu politique après avoir fait un séjour en prison et comment il va réussir à influencer les personnes les plus puissantes.

La troisième saison a pu pour la première fois être tournée à l'Élysée et on peut y suivre la suite des aventures de Philippe Rickwaert qui va petit à petit gagner en confiance et en influence et finit même par envisager de se présenter aux élections présidentielles.

COMMENT LE TITRE A ÉTÉ CHOISIT

Bien que le titre puisse surprendre quelques personnes, il n'est pas vraiment difficile de le comprendre lorsqu'on regarde la série puisqu'il s'agit du surnom de Philippe Rickwaert, le personnage principal.

Dans le milieu de la politique, les gens qui sont désignées en tant que "barons" sont des personnes ayant une influence particulière auprès du public et dans leur parti. Les personnages politiques les plus proches du général de Gaulle étaient ainsi appelés les "barons du gaullisme".

Impossible cependant de ne pas faire le parallèle avec le titre de baron porté par certains membres de la mafia et autres organisations criminelles et à ce milieu assez violent auquel on compare ici le monde politique. 

Les postes connexes
twitter.com/CNEWS
TV Oct 23, 2019
L'histoire de "The Victim", série populaire de France 2
twitter.com/LCP
TV Nov 17, 2019
Anne Sinclair se décrit comme une fan de séries et partage ses préférées
Getty Images
Relation Nov 17, 2019
Patrick Sébastien : Son histoire d'amour avec Nathalie, ses enfants, l'adoption
instagram.com/litalaharonovitch + instagram.com/amir_officiel_ + Getty Images
Relation Nov 20, 2019
Amir fait une pause : Son histoire d'amour avec Lital, la naissance de son bébé, sa carrière