ActualitésActu France

20 février 2020

"Le Nouveau Détective" : "Les difficultés intimes du couple au coeur de l'affaire Daval"

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

En 2019, il avait été accusé du meurtre de sa femme Alexia Daval. Ainsi c’est en 2020, Jonathann Daval sera jugé devant la cour d’assises de Haute-Saône, un procès qui le rend anxieux.

L’année 2019 n’a pas été de tout repos pour Jonathann Daval, âgé de 35 ans. En effet, après avoir perdu sa femme en 2017, il a été inculpé pour le meurtre de cette dernière deux ans plus tard.

Ainsi, c’est conscient de ses actes, qu’il va se battre en 2020, devant la cour d’assises de Haute-Saône.

Annonces

UNE MORT BIEN SOMBRE

En 2017, Alexia Daval était une jeune femme âgée de 29 ans, qui était marié à Jonathann Daval. Alors que rien ne semblait le prévoir, elle va perdre la vie, dans des circonstances tragiques.

En effet, quelque temps après sa disparition à sa disparition, son mari avait été interpelé. Lors de son interrogatoire, monsieur Daval avait alors reconnu avoir frappé, puis étranglé sa compagne.

Annonces

Suite à cela, c’est poussé par un esprit sombre, que l’homme de 35 ans, va cacher le corps se sa victime dans les bois, avant d’y mettre le feu.

LE REFUS DE LA DEMANDE FAITE PAR LA FAMILLE D’ALEXIA

Dans la peine d’avoir subitement perdu un membre précieux, la famille d’Alexia va tenter de faire une demande à la juge d’instruction. Cette demande était simple, il était question d’étendre le procès contre l’homme qui leur avait arraché à l’une des leurs.

Cependant, à celle-ci, un refus va être imposé.  

Pour justifier son rejet, la juge a laissé entendre qu’elle faisait valoir le "principe du non-cumulus, des infractions de la jurisprudence".

Annonces

JONATHANN DAVAL N’EST PAS SEREIN

C’est enfin décidé, Jonathann Daval sera jugé devant la haute cours d’assises de Haute-Saône.

Bien qu’il ait reconnu les faits, l’informaticien de 35 ans est dans un état de stress. Selon son avocat, Jonathann passerait ses journées à "regarder des émissions consacrées à son affaire".

Annonces

Ainsi, s’il semble calme dans sa cellule, le jeune homme serait en réalité en proie à un état d’esprit bien contraire. De ce fait, c’est envahi par l’angoisse et la peur que le prévenu, n’aura d’autres choix que d’y faire face.

Car pendant ce procès, et peut-être même tout au long de son existence, il devra garder en tête l’idée qu’il a un jour hotté une vie à quelqu’un, celle de sa femme.

Annonces

Pour la famille et les amies de la jeune femme, la disparition de cette dernière avait été une véritable épreuve. Cependant, une fois que son épous a avoué le meurtre, ça a marqué pour tous, la fin d'une époque traumatisante qui n'avait déjà que bien trop duré.

Annonces