Coronavirus à Rome : l’histoire d’un journaliste sur la ville pendant la quarantaine

D’ordinaire bondé de touristes, Italie est désormais déserte depuis le confinement. Les règles sont strictes. Le gouvernement a bien précisé qu’il est préférable de rester chez soi jusqu’au 3 avril 2020. 

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Rome est désert. Tous les habitants sont confinés chez eux. Sortir est devenu interdit vu la propagation du Coronavirus. Il y a même des amendes à ceux qui enfreignent les règles.

Cependant, certains Romains n’ont pas le choix, ils doivent aller travailler. Un laissez-passer est alors mis à leur disposition. 

TOUT EST FERMÉ À ROME 

La ville est en quarantaine. Rome, la ville qui a attiré pleins de touristes est maintenant désertes. Les boutiques, les supermarchés, tout est fermé suite au virus qui fait rage. Les habitants restent chez eux en attendant la fin du confinement. 

Seuls les policiers sont dehors, surveillant les personnes qui osent encore sortir. Cependant, il est autorisé d’acheter les stricts nécessaires, juste en cas d’urgences. Les précautions sont dures, à tel point qu’il n’est plus accordé d’aller au travail. 

“Il ne reste que la pharmacie et le marchand de journaux”,

a raconté Marcelle Padovani, journaliste et correspondante de l'Obs en Italie. 

ROME, SOUS L’ANGLE DE QUENTIN RAVERDY 

Jusqu’à maintenant, le plus sûr est de rester à la maison au risque de contracter le Coronavirus. Le président du Conseil italien est de cet avis. Toutes les activités sont désormais interdites, y compris les déplacements. 

Quentin Raverdy a raconté que les bus n’ont presque plus personnes. Ils travaillent encore, mais les passagers se font de plus en plus rares.

Alors que Rome a l’habitude de voir la ville assaillie par les touristes, les rues avec plein de monde, les boutiques plein à craquer, tous semblent être un rêve maintenant. Il n’y a plus de passants. 

“On n'a rien d'autre à faire, il n'y a personne dans le restaurant. Et ça ne va pas s'arranger”,

a affirmé un employé. 

CLAIRE KEIM ET SON MARI, CONFINÉ 

Tout est bouleversé à cause du Coronavirus. Le quotidien de chacun a changé par la même occasion. La ville de Rome, sous confinement est devenue déserte. Seuls les ouvriers, ayant un laissez-passer sont autorisés à se rendre au travail. 

Claire Keim et son mari sont aussi coincés chez eux. La jeune femme raconte les jours passés auprès de son amoureux et leur fille.  

Les postes connexes
GettyImages
Santé Mar 26, 2020
Coronavirus : zoom sur les catégories de personnes les plus fragiles pendant la pandémie
Getty images
Santé Mar 21, 2020
Coronavirus : en plein confinement, Amel a du mal à gérer ses deux filles
YouTube/C à vous
Santé Mar 25, 2020
"C'est zéro centime qui rentre" : Véronique Genest révèle être affectée par le coronavirus
Twitter/TeleLoisirs
Actu France Mar 24, 2020
Une caissière qui travaille pendant le coronavirus en larmes : "On est là pour les autres"