La maison de Christian Estrosi positif au Covid-19 victime d'une tentative de cambriolage

Si depuis la mise en place des mesures de confinement prisent par le président de la République la délinquance est en baisse, il faut croire que la généralité n’est pas universelle. En effet, dans la nuit du 30 au 31 mars 2020, des cambrioleurs ont tenté d’agir. 

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Depuis la mise en place du confinement général, il est possible de compter la baisse du nombre d’infractions, sur l’ensemble du territoire français. 

Seulement, alors que les populations du quartier du port de Nice semblaient un peu plus rassurées sur ce point, une information surprenante va arriver aux oreilles de tous. Dans la nuit du 30 au 31 mars, des cambrioleurs auraient tenté de s’introduire dans plusieurs villas du quartier.

DES DÉLINQUANTS SOUS HAUTS RISQUES

Surnommé par “Nice-Matin” comme les “Délinquants Kamikazes”, ces derniers ont effectué leur opération dans plusieurs villas.

Par ailleurs, selon les sources, les cambrioleurs auraient aussi tenté d'entrer par effraction dans un appartement de la résidence où vit le maire de la ville, Christian Estrosi. 

Cependant, leur tentative n’aura pas porté ses fruits, car grâce à l’intervention des voisins, ces derniers, ont prit la fuite. 

DE JEUNES PERSONNES

Suite à leur fuite, le groupe a été interpellé par la police de la sûreté départementale, et a été placé en garde à vue. Ils étaient au nombre de quatre, dont l’un d’entre eux est un mineur. 

Ces derniers ont demandé à être jugé lundi soir, dans le cadre d’une comparution immédiate. Mais le président du tribunal constitutionnel, a estimé que le dossier n’était pas en état d’être examiné. 

Si trois des détenues sont reconnus par la justice à cause de leur casier très lourd, le quatrième, mineur, a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. De ce fait, tous, seront jugés en mai. 

LA PLUS JEUNE VICTIME

Pendant que dans le quartier du port de Nice les infractions sont enregistrées, pas loin de là, un bébé dans l’Illinois est testé positif au virus, et en est décédé. Ce dernier entre dans l'histoire comme la plus jeune victime du COVID-19

Les postes connexes
Instagram/cestrosi
Actu France Mar 17, 2020
Le maire de Nice Christian Estrosi : "Je suis positif au coronavirus"
Pixabay/iira116
Santé Apr 01, 2020
Franceinfo : des médecins qui luttent contre le covid-19 doivent réutiliser leurs masques
Getty Images
Santé Mar 19, 2020
Christian Estrosi "testé positif" pour le coronavirus, donne des nouvelles de sa santé sur BFM TV
GettyImages
Célébrités Mar 26, 2020
Christian Estrosi infecté par le coronavirus : Michel Cymes le qualifie d’"irresponsable"