Kévin Clément, 21 ans, deuxième soldat français tué au Mali en quatre jours

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

Kevin Clément, un soldat Français a été tué lors d’un affrontement au Mali. La nouvelle a été annoncée par L'Élysée et le ministère des Armées, dans la soirée du lundi 4 mai 2020.

Le jeune soldat première classe Kevin Clément, a perdu la vie au cours d’un affrontement au Mali. Il a succombé des suites de blessures par balle dans la zone de Gao, comme l’a annoncé le Chef d'état-major de l'armée de Terre sur Twitter.

UN SOLDAT TOMBÉ AU FRONT

La triste nouvelle du décès du jeune soldat du 1er Régiment étranger de cavalerie a été annoncée par le ministère des Armées. Kevin Clément, engagé dans l'opération Barkhane, est mort sur le front à l’âge de 21 ans, au cours d’un conflit avec des dissidents de Ménaka, au Mali.

Annonces

Annonces

Après avoir décelé des terroristes, l’équipe stratégique s’est engagée au combat contre les djihadistes qui font rage dans la région. Lors de l’affrontement à courte distance entre les deux camps opposés, le soldat 1ère classe Kevin Clément, était présent dans la voiture blindée.

Il a reçu un tir ennemi qui l’a grièvement blessé. Le militaire a été pris en charge par l’équipe médicale de l’unité. Évacué d’urgence par hélicoptère dans la région de Gao pour des soins plus intensifs, son décès a été prononcé peu de temps après.  

Annonces

LE DEUXIÈME SOLDAT FRANÇAIS TUÉ AU MALI EN QUATRE JOURS

"Profonde tristesse à l’annonce du décès du légionnaire de 1CL Kévin Clément dans une action de combat ce matin au Mali. Toute l’Armée de terre est aux côtés de sa famille et de ses camarades de la Légion étrangère et du 1er REC qui paient un lourd tribut. La mission continue",

peut-on lire sur le compte Twitter du Chef d'état-major de l'armée de Terre.

Annonces

La ministre des Armées a rendu hommage à Kevin Clément, qui a servi sa Nation "avec honneur et fidélité", en menant sa mission jusqu’au bout.

L’armée Française a enchaîné les attaques dans la zone du Sahel dans le but de neutraliser les djihadistes qui y sévissent.

Annonces

Il s’agit du deuxième soldat Français à perdre la vie au Mali en quatre jours, depuis le début de mai 2020. 

LA MORT DE RAFAEL GOMEZ NIETO

Rafael Gómez Nieto était le dernier survivant parmi les soldats de la "Nueve". L'ancien militaire qui a combattu pour la liberté de la France est mort des suites d’une infection au covid-19. Retour sur la vie du soldat décédé à 99 ans.

Rafael Gomez Nieto, dernier membre de la "Nueve" | Photo : Wikimedia Commons.

Annonces