Daphne Bürki : son manque de contact physique avec les autres pendant le confinement

Pour endiguer la propagation du coronavirus, le confinement généralisé avait été mis sur pied en France. Alors, pour le bien-être de tous, la plupart des Français avait dès lors appliqué cette mesure sécuritaire malgré toutes les restrictions qu’elle a imposé aux uns et aux autres.

Depuis le début du confinement, un point semble-t-il anodin manque cruellement à Daphné Bürki. Après avoir repris du service le 11 mai 2020, l’animatrice de France 2 s’est confiée non seulement sur la manière dont elle a vécu cette période inédite, mais aussi  sur la mesure de distanciation physique.

LA JOIE DE RETROUVER LE CHEMIN DES STUDIOS

Avec l’annonce officielle du déconfinement le 11 mai 2020, Daphné Bürki avait repris du service comme bon nombre de Français.

Quoique les conditions de tournages soient contraignantes du fait de la crise sanitaire, Daphné Bürki s’en est accommodée et retrouve quotidiennement le chemin des studios de télévision.

D'ailleurs, l’animatrice de France 2 ne cache pas sa joie de reprendre le travail et retrouver ses camarades, pourtant son confinement s’est plutôt bien passé car, elle était entourée de ses proches et en a profité pour se ressourcer.

LA DISTANCIATION PHYSIQUE, SON VÉRITABLE PROBLÈME

Pendant sa période de confinement, l’animatrice a été dans l’obligation de veiller à l’éducation de ses enfants en assurant l’école à la maison.

D’ailleurs, Daphné Bürki effectuait cette tâche avec le plus grand plaisir car, elle lui a permis de resserrer davantage les liens d’amour et de complicité avec ses filles.

Toutefois, ce n’est rien par rapport à ce détail qui lui manque. Daphné Bürki est gênée par la distanciation physique avec ses proches, depuis l’arrivée du Covid-19 en France.

C’est une période compliquée à gérer pour l’animatrice, car elle est en manque de contact physique et de démonstrations d’amour. Ne plus pouvoir se toucher, s’embrasser ou encore se taper dans la main  lui provoque un véritable manque.

Daphné Bürki révèle d’ailleurs que, si elle ne tripote pas les autres, automatiquement elle se sent malheureuse. Toutefois, la mesure de distanciation sociale imposée par la crise sanitaire a permis à cette dernière de découvrir que se toucher va bien au-delà du geste.

Pour l’animatrice, cela peut passer par d’autres canaux notamment le regard, la musique ou encore les émotions. Daphné Bürki comprend alors que, malgré le machiavélisme du coronavirus, il a en effet permis à de nombreuses personnes de se recentrer sur l’essentiel et en particulier leur vie de famille.

LES FRANÇAIS RESTENT CHEZ EUX MALGRÉ LE DÉCONFINEMENT

Depuis l’annonce officielle du déconfinement en France prévu pour le 11 mai 2020, certains Français commencent peu à peu à sortir de l’enferment pour vaquer à leurs occupations. Par contre, d’autres préfèrent restez chez eux pour ne pas prendre de risque pour leur santé.  

Les postes connexes
Getty Images
TV May 14, 2020
Mathilde Seigner parle de sa vie quotidienne pendant le confinement et de son fils, Louis
twitter.com/le_Parisien
Célébrités Feb 25, 2020
Concept, chroniqueurs : Les détails du nouveau programme de Daphné Bürki sur France 2
GettyImages
TV May 07, 2020
"Qui veut gagner des millions" : Mimie Mathy parle de sa vie durant le confinement
Getty Images
Relation Mar 01, 2020
Daphne Bürki fête ses 40 ans : Découvrez son compagnon Gunther