Jean-Luc Reichmann très épuisé par le tournage de "Les 12 coups de midi" : "Un inconfort total"

Pauline
03 juin 2020
04:59
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Jean-Luc Reichmann n’en peut plus du rythme des tournages des "12 coups de midi". Le présentateur de TF1 n’arrive plus à supporter le rythme effréné des tournages de l’émission.

Annonces

La joie de la reprise des tournages laissent progressivement la place à l’épuisement. Enthousiaste quant au retour en studio après le déconfinement, Jean-Luc Reichmann a désormais du mal à suivre le rythme.

LES ENREGISTREMENTS DES ÉPISODES DES "12 COUPS DE MIDI" ONT REPRIS

Annonces

Depuis la reprise, la nouvelle formule des "12 coups de midi" exige que le compagnon de Nathalie Lecoultre veille au respect de la distanciation sociale. Dans un entretien accordé à Télé 7 Jours, Jean-Luc Reichmann s’est confié sur les tournages de son émission.

L’animateur a expliqué qu’il devait faire face à plusieurs contraintes à cause des mesures barrières contre le coronavirus. Celui-ci a confié que les tournages se font dans un "inconfort total". Mais il modère en disant que l’émission doit s’adapter pour survivre.

JEAN-LUC REICHMANN ÉPROUVÉ PAR LE RYTHME DES TOURNAGES

Annonces

Cependant, Jean-Luc Reichmann a dit que le rythme des tournages était assez élevé, raison pour laquelle il est épuisé. Le compagnon de Nathalie Lecoultre doit faire plus d’efforts.

Pour rattraper le retard, l’équipe de l’émission doit mettre les bouchées doubles. Les épisodes doivent être enregistrés en grand nombre, ce qui demande beaucoup d’énergie.

L’animateur a révélé qu’il est difficile de garder son attention lors des tournages. Pour la seule journée du 11 mai 2020, ils ont tourné cinq épisodes, de 9h du matin à minuit. Dès le lendemain, il devait encore tourner à 10h.

Jean-Luc Reichmann reste toutefois objectif. Il compte fêter les dix ans de son émission en organisant un grand événement qui va regrouper un maximum d’anciens vainqueurs de l’émission.

Annonces
Annonces

UNE LIMITATION DES DÉPLACEMENTS INSTAURÉE EN FRANCE

Avec l’annonce du déconfinement, la vie a quelque peu repris son court. Si les tournages des émissions télé ont repris, elles sont encore limitées sur certains points.

En effet, les déplacements en France sont limités dans un rayon de 100 kilomètres. Toute personne qui souhaiterait aller au-delà de cette limite devrait avoir un justificatif pour motif professionnel ou familial impérieux.

UNE MESURE SPÉCIALE POUR ERIC

La mesure a un impact négatif sur "Les 12 coups de midi" car le champion actuel ne vit pas à Paris. Eric habite à quelque 450 kilomètres du lieu de tournage, en Bretagne.

Annonces
Annonces

Ne pouvant pas bénéficier des deux exceptions prévues par la loi, Eric a eu droit à une dérogation spéciale que la production de l’émission s’est battue pour avoir.

Jean-Luc Reichmann a déclaré dans les colonnes du Parisien que l’équipe de production a privilégié les candidats résidant dans la limite des 100 kilomètres. Il a ajouté que le champion breton avait eu une dérogation et avait été logé près du studio.

Annonces

LES INTERNAUTES ONT RÉAGI NÉGATIVEMENT À LA DÉROGATION SPÉCIALE ACCORDÉE À ERIC

Si cette nouvelle a ravi plusieurs internautes, d’autres se sont plutôt agacés de la situation. L’indignation exprimée par les internautes vient du fait qu’ils estiment que le Breton fait l’objet d’un tel traitement de faveur.

Un internaute n’a pas manqué de faire remarquer qu’il s’agit d’une "histoire de fric". Un autre s’est offusqué du fait que sa sœur n’avait pas le droit de rentrer à cause de la distance mais le champion de midi a obtenu une dérogation pour venir dans l’émission.

ERIC SE PASSE DES MOMENTS AVEC SA FAMILLE POUR PARTICIPER AUX "12 COUPS DE MIDI"

Annonces

Alors que la période du confinement a poussé Eric a rejoindre sa famille, il a décidé de se passer des moments de communion. L'actuel maître de midi a repris les tournages de l'émission de TF1 avec l'équipe de production. Il a dû quitter sa famille pour se rendre à Paris.

Annonces