Nordahl Lelandais : zoom sur les tragédies familiales causées par ses crimes présumés

L’affaire Nordhal Lelandais a défrayé la chronique dans l’Hexagone en 2017. Selon des psychologues, les actes abjects perpétrés par l’ancien militaire auraient pour origine, plusieurs tragédies familiales.

Nordhal Lelandais attend toujours son jugement, qui a été repoussé à cause la pandémie du coronavirus. L’ex-militaire va être jugé pour la mort de la petite Maëlys et celle du caporal Arthur Noyer, comme l'a rapporté Le Parisen.

La crise sanitaire a obligé les autorités judiciaires à repousser la date des procès, notamment celui de Nordhal Lelandais. Pour cette raison, le jugement de cette affaire sera donc traité dès le début de 2021, près de quatre ans après la survenance des faits l’incriminant.

UNE NOUVELLE EXPERTISE PSYCHOLOGIQUE RÉALISÉE

Le jeudi 4 juin 2020, d’après les informations relayées par Le Parisien concernant le cas de la petite Maëlys, la Cour de cassation serait en train d’examiner le dossier. Le but de cette analyse est de déterminer si l’expertise psychologique réalisée est avérée.

Décrit comme un homme "psychiquement très instable", l’ex-maître-chien de 37 ans serait vulnérable. Les psychologues penseraient même qu’il aurait "s'identifier à ses chiens, incorporant leur animalité, leurs instincts", au point de perdre une partie de son humanité.

Un périmètre de sécurité de police | Photo : Pexels.

Un périmètre de sécurité de police | Photo : Pexels.

Selon le rapport psychologique, l’homme accusé d'avoir commis plusieurs meurtres "a exercé une emprise prédatrice sur ses victimes qu'il a déshumanisées, détruites, les réduisant à l'état d'objets".

De plus, selon Le Parisien, le supposé coupable aurait vécu de nombreuses tragédies familiales qui l’auraient conduit à perpétrer ces actes immoraux.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE OBSCURE

Dans son enfance, Nordhal Lelandais aurait été victime de violences familiales, notamment le rejet de son père, le suicide dans sa famille et la mort inexpliquée d’un de ses oncles.

Transféré dans un autre centre de détention pénitencier, celui qui a ôté la vie à la petite Maëlys est accusé d’agressions sur deux de ses petites cousines mineures.

Nordhal Lelandais pourrait même être concerné par une quarantaine d’affaires de viols et de disparitions non clarifiées. En attendant, de nombreuses vies ont été brisées, notamment celle de la maman de la petite Maëlys, qui reste inconsolable.

HOMICIDE À CORQUILLEROY

Un autre drame est survenu à Corquilleroy, dans le Montargois. En effet, un homme âgé de 56 ans a été assassiné devant chez lui et deux de ses voisins ont été arrêtés. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de cet homicide.

Les postes connexes
twitter.com/YannLeGales
Histoires virales Feb 25, 2020
"Ils avaient tous raison" : Dévasté, les cousins de Nordahl Lelandais confirment sa culpabilité
Twitter/leberry_fr
Actu France Feb 21, 2020
Procès Lelandais : les parents d'Arthur Noyer en colère suite aux "mensonges de l'accusé"
twitter.com/le_Parisien
People Apr 08, 2020
Christian Quesada : Rare analyse d'un expert psychiatrique sur sa complexe personnalité
Shutterstock.com
Actu France Feb 23, 2020
Corquilleroy, dans le Montargois : un homme de 56 ans assassiné, un couple de voisins interpellé