USA : une femme virée de son travail à la télévision car ses enfants "sont trop bruyants"

Reprochée d’avoir une famille trop bruyante, une jeune maman s’est fait renvoyer aux États-Unis. En télétravail depuis trois mois, suite à l’épidémie du Covid-19, Dris Wallace est une employée modèle. Seulement, les bruits de ses enfants étaient agaçants pour son patron.

Dris Wallace a partagé ses déboires sur son compte Instagram. La jeune maman américaine était chargée de comptes dans la finance. Elle n’a commis aucune faute lourde et son entreprise n’a pas prévu de restrictions budgétaires.

Mais elle s’est fait renvoyer par son patron à cause du bruit de ses deux enfants. Mère de Dylan 1 an et Dani 3 ans, Dris Wallace devait conjuguer entre son travail et ses enfants. Malgré la pression qu’elle subissait de son patron, elle a atteint tous ses objectifs.

DES CONDITIONS DE TRAVAIL IRRÉALISTES

Le patron de Dris Wallace n’a pas supporté entendre le son que faisaient ses enfants pendant les appels téléphoniques. Il lui mettra la pression pour qu’elle les fasse taire, ce qu’elle arrivera tant bien que mal à faire. Mais il a continué à reprocher à la jeune maman son environnement de travail bruyant.

La jeune californienne va organiser ses heures de travail au mieux pour satisfaire son patron. Mais ce dernier choisissait toujours de l’appeler aux heures de goûter de ses enfants. Il ira même jusqu’à lui ajouter une charge de travail supplémentaire, ce qui mettra Driss sous pression.

Les remontrances du patron que la jeune maman subissait vont se poursuivre. Ensuite, elle fera appel aux ressources humaines sans que rien ne soit fait pour elle. À la place, elle recevra un appel lui signifiant son renvoi de la boîte.

UNE DISCRIMINATION ENVERS LES MÈRES EN ENTREPRISE

Le crime commis par Dris Wallace est d’être une maman au foyer. Malgré le harcèlement de son patron, elle s’est fait virer. Pour motiver sa décision, l’entreprise évoque des problèmes financiers suite à la crise de Covid-19. Mais elle recevra une compensation financière de son entreprise qui lui demande de garder secret son licenciement.

Mais la jeune maman partagera son histoire sur les réseaux sociaux, et va recevoir du soutien. Son compte Instagram cumule aujourd’hui plus de 60 000 followers. Son souhait est que les mères soient plus respectées dans les entreprises. Espérons que la situation évolue en faveur de la jeune femme.

DES BLAGUES AMUSANTES SUR LES SOUHAITS

Des anecdotes nous font croire que lorsque tu frottes une lampe magique, un génie appraît et il peut exaucer n'importe quel désir. Si cela est souvent repris au cinéma, quelques blagues amusantes existent à ce sujet.

Un jeune garçon regardant dans une lampe de lune 3D. | Photo: Getty Images

Un jeune garçon regardant dans une lampe de lune 3D. | Photo: Getty Images

Les postes connexes
Suzanne, infirmière qui a lutté contre le covid-19, retrouve ses filles après des semaines
Youtube/SWNS
Santé Jun 05, 2020
Suzanne, infirmière qui a lutté contre le covid-19, retrouve ses filles après des semaines
Julie Pietri : Découvrez sa fille Manon, son portrait craché
Getty Images
Parentalité May 02, 2020
Julie Pietri : Découvrez sa fille Manon, son portrait craché
Kristin Scott Thomas, un aperçu de sa vie et de ses trois enfants
Getty Images
Célébrités Apr 14, 2020
Kristin Scott Thomas, un aperçu de sa vie et de ses trois enfants
"Je me suis réveillée en manquant d'air" : Florence, infectée par le Coronavirus, témoigne
Facebook/Florence Flaix
Santé Mar 26, 2020
"Je me suis réveillée en manquant d'air" : Florence, infectée par le Coronavirus, témoigne