La vie et la mort d’un cancer de Gérard Palaprat, chanteur de "Pour la fin du monde"

Gérard Palaprat était l’une des révélations des années 70. Après une magnifique carrière, ce dernier était décédé des suites d’un cancer. Presque trois ans après son départ, il est temps de revenir sur son histoire. Découvrez plus d’infos sur ce dernier. 

Lorsque que le nom Gérard Palaprat est mentionné, de nombreuses personnes se souviennent de son titre à succès de ce dernier, “Fais-moi un signe”.

Après une longue et belle carrière, ce dernier était décédé du fait d’une maladie mortelle. Zoom sur son histoire

UNE BASE DE PASSION

Gérard était un personnage unique, facilement reconnaissable à ses yeux vairons. Mis à part cela, ce dernier était l’illustration même de ce que veut dire travail acharné. 

Né le 12 juin 1950 à Paris, c’est à l’âge de 12 ans qu’il va se diriger vers l’école du spectacle. Tel un touche-à-tout, Gérard avait suivi des cours d’art dramatique, de chant de violon, et bien sûre de danse.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

C’est à cette époque qu’il avait eu l’opportunité de fréquenter avec Patrick Dewaere, Caroline Anouilh, Didier Haudepin, Delphine Desyeux, ou même Françoise Hardy.

Son art, il l’avait commencé par la chanson. C’est notamment son enregistrement de “Virginie” qui lui avait ouvert les portes du conservatoire de Mireille, où il avait fait d’autres rencontres exceptionnelles, telles que Didier Haudepin.

UNE VIE DÉDIÉE À LA CHANSON

Par la suite, il s’était attaqué au cinéma. Le public avait justement la possibilité de le voir en 66 dans “Trans-Europ-Express”, avec Jean-Louis Trintignant et Marie-France Pisier.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

À l’époque, il faisait sensation, et tous les labels le sollicitaient. Toutefois son choix s’était finalement porté vers A.Z, avec qui, il avait enregistré son célèbre titre “Fais moi un signe”. 

Sa carrière allait bon train, et en l’an 2000, le chanteur avait décidé de faire un grand retour avec l’album “I shin den shin”. Ce projet ne sera finalement sorti que quatre ans plus tard. 

LORSQUE TOUT S’ARRÊTE

En 2010, il faisait aussi son retour dans la comédie musicale, en participant à la tournée “Age tendre et tête de bois”.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

Gérard Palaprat dans sa propriété en région parisienne le 10 juillet 1974, France. |Photo : Getty Images.

Toutefois, il est important de préciser que dans ma vie de Gérard, les choses n’ont pas toujours été roses. En 2014, ce dernier avait été condamné à trois mois de prison avec sursis, pour violence conjugale à l’encontre de son épouse. 

Quelques années plus tard, c’est-à-dire le 25 septembre 2017, il s’éteignait des suites d’un cancer, à l’âge de 67 ans. 

LE COMBAT DU MUSICIEN CHRISTIAN CONTRE LE CANCER

L'histoire msusicale est riche d'artistes, qui ont brillées à leur époque. C'est dans cette liste qu'il est possible de retouver Gérard, mais aussi, Hervé Cristiani. Découvrez le parcours de ce dernier jusqu'à sa mort. 

Les postes connexes
Getty images
Santé Apr 10, 2020
François Deguelt : vie et décès de celui qui a représenté Monaco 2 fois à l’'Eurovision'
Getty Images
Célébrités Jul 15, 2020
La vie et la mort du musicien Hervé Cristiani, aperçu de son combat contre le cancer
GettyImages
Relation Jun 29, 2020
Boby Lapointe : mort de son fils, amitié avec Georges Brassens, le destin du chanteur
Twitter/franceinter
Célébrités Jun 11, 2020
Yvette Hornère est morte il y a 2 ans : la vie d'une légende de la musique française