Antonin se confie : "Jean-Luc Reichmann m’engueule dans mes cauchemars"

Antonin, qui régnait en grand maître sur le plateau des "12 coups de midi", a été éliminé le dimanche 19 juillet 2020. Une défaite survenue après avoir participé à 18 éditions du jeu de TF1.

Suite à son élimination, Antonin a accordé une entrevue exclusive à Femme Actuelle afin de se confier sur son parcours extraordinaire. Le jeune homme, qui a remporté une cagnotte de 76 000 euros s’est également ouvert sur son élimination.

Antonin, originaire de Picardie, est apparu sur le plateau de l’émission quotidienne animée par Jean-Luc Reichmann le 25 juin 2020. Le jeune homme de 20 ans a réalisé un exploit en découvrant l’Étoile mystérieuse en à peine trois jours sur le plateau de TF1.

L’ÉLIMINATION D’ANTONIN

D’ailleurs, l’étudiant en Sciences Po a participé au combat des maîtres, où il a affronté les illustres champions, à l’instar de Paul, Xavier ou encore Eric, le plus grand maître de l’histoire du jeu. Cependant, l’aventure s’est achevée pour Antonin le dimanche 19 juillet 2020.

À l’occasion de son élimination, le champion a accordé une interview à Femme Actuelle. Il s’est notamment confié sur sa belle aventure et son élimination, faisant au passage un clin d’œil à l’animateur de l’émission.

View this post on Instagram

🙏 Merci Antonin pour ces jolis mots ☀️... Chers amis, voici un message un peu plus long qu’à l’habitude aujourd’hui. Tout d’abord, merci à tous ceux qui m’ont envoyé des messages de soutien ce midi, après ma défaite, comme tout au long de l’aventure. Vos marques de sympathie me vont droit au coeur. Malgré la déception évidente que constitue une défaite, j’étais conscient dès le début que je n’avais pas le niveau de connaissances d’un Eric ou d’un Paul. Atteindre 18 participations était inespéré, et je ne peux que me réjouir du parcours ainsi achevé. Je suis persuadé que Caroline a le niveau pour aller beaucoup plus loin que moi dans l’aventure, et c’est tout ce que je lui souhaite. J’ai été très touché durant ces trois semaines par les messages que j’ai lus sur les réseaux sociaux, et si je n’ai pas pu répondre à tous, je tiens à remercier chacun de vous ici. Je comprends et j’accepte les critiques qui ont pu être faites sur mes prestations, les conditions du plateau étant très différentes du rendu final de l’émission. Le stress, la fatigue des tournages et le fait de ne pas pouvoir lire les questions lors du coup fatal et du coup de maître constituent autant de facteurs qui peuvent être déstabilisants. Cette aventure n’a pas été anodine pour moi. Elle a d’abord été marquée par la découverte de personnalités hors-normes, qui m’ont très rapidement intégré à la famille des 12 coups. Je n’oublierai jamais l’humilité d’Eric, la gentillesse de Xavier, la spontanéité de Paul, l’humour de Fabrice, la bonne humeur de Doudoutchi, le sourire de Damien, la voix de Sylvain, la sympathie de Lucia, la générosité d’Hakim, la simplicité de Timothée... et tous les autres ! Enfin, je tiens à remercier et rendre un hommage à celui sans qui toute cette aventure n’aurait pas pu être possible, le papa des maîtres de midi, Jean-Luc Reichmann. Attentif en permanence au bien-être des candidats et des équipes, d’un professionnalisme qui pousse à l’admiration, je peux vous assurer qu’il incarne dans son quotidien les valeurs qui font le succès de l’émission depuis maintenant 10 ans.

A post shared by Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) on

LES CONFIDENCES D’ANTONIN SUR SON PARCOURS

Le jeune étudiant pensait qu’il serait éliminé à sa première participation. Mais en fin de compte, il a remporté 17 victoires avant son évincement.

"Mais j’avais surtout l’objectif d’atteindre les 100.000 euros de gains et de cadeaux. Ce que je regrette le plus, c’est de ne pas avoir franchi ce cap",

a-t-il confié concernant son plus grand regret.

Il reconnaît avoir commis de nombreuses erreurs et raté des coups de maître qui lui auraient permis de toucher à son but. Une situation qui affecte beaucoup l’ex-maître de midi.

"Ça me rend presque malade. J’en fais des cauchemars, où je me fais engueuler par Jean-Luc parce que je n’ai pas les réponses !",

a-t-il expliqué.

En plus, les tournages s’enchaînent à la vitesse V et la pression est loin d’être facile à gérer.  

Toutefois, malgré son élimination brusque, Antonin garde un bon souvenir de sa participation dans l’émission de midi de TF1.

ANTONIN EST DEVENU AMI AVEC ERIC

De plus, il a pu participer aux Masters et a rencontré les plus grands maîtres qu’il admire tant. D'ailleurs, le jeune étudiant en Sciences Po est devenu ami avec Eric, le champion numéro un des "12 coups de midi".

View this post on Instagram

Éric vous avez perdu aujourd’hui, mais vous pouvez être fier de vous ‼️... Vous êtes désormais l’homme à battre mais vous pouvez effectivement être fier de votre parcours, de votre rigueur dans le jeu et surtout d’être devenu le 1er sur le podium des meilleurs Maîtres de Midi. En 199 émissions, vous avez toujours été élégant avec toutes nos équipes et votre régularité, votre assiduité, votre résistance ont fait la différence. Bravo à vous Éric d’avoir résisté à toute cette pression mentale, physique et médiatique. Restez tel que vous êtes, droit et robuste comme vous l’êtes avec votre jolie famille ... désormais vous faites partie de la nôtre. @tf1 @endemolshinefr Grâce aux 12 Coups de Midi et à TF1, vous allez pouvoir désormais sourire à la vie en toute liberté. Merci Éric 🙏 Jean-Luc Reichmann

A post shared by Jean-Luc Reichmann (@jean.luc.reichmann) on

Les postes connexes
twitter.com/TeleLoisirs
Les 12 coups de midi Jul 08, 2020
Antonin (Les 12 coups de midi) était endetté avant l'émission : "Ma carte a été bloquée"
twitter.com/GALAfr
Les 12 coups de midi Jun 26, 2020
Nouvelle maison, voyages : Eric (Les 12 coups de midi) n'est pas prêt à revenir au show
Twitter/TeleLoisirs Twitter/NonStopPeople
Les 12 coups de midi Jul 03, 2020
"Les 12 Coups de midi" : Antonin est devenu l'ami d'Eric
youtube.com/CHASSEUR D'ETOILE
Les 12 coups de midi Jul 15, 2020
"Les 12 coups de midi" : un YouTubeur a montré un nouveau possible champion, Léo