Anaëlle Guimbi exclue de Miss France 2021 : Sylvie Tellier s’explique

Le 23 août 2020, Sylvie Tellier a apporté des explications face à la disqualification d'Annaëlle Guimbi, candidate de Miss France 2021.

La Miss Guadeloupe a été contrainte de quitter le concours, suite à la publication de quelques photos d’elle nue, sur les réseaux sociaux. L’affaire a suscité la controverse et face à cela, Sylvie Tellier a pris la parole afin d’expliquer la situation.

Sur Instagram, la femme d’affaires a écrit un long message, défendant le concours de beauté.

LA MISS GUADELOUPE S’EST RETIRÉE À L’AMIABLE

Annaëlle Guimbi a accepté un shooting, les seins à découvert, dans le cadre de la lutte contre le cancer du sein. Elle a publié les photos sur les réseaux sociaux, ne sachant pas que cet acte nuirait à sa participation à Miss France 2021.

Alors, il s’est produit ce qui se devrait se produire, la jeune femme a été contrainte à se retirer du concours. En effet, les règles stipulent que toutes candidates qui participent à des photos ou vidéos qui dévoilent les parties intimes seront exclues.

View this post on Instagram

J-2 avant l’élection, dernière ligne droite ! ✨ Merci pour tous vos messages de soutien, tellement de bienveillance et d’amour de votre part, c’est juste incroyable. En toute sincérité, cela me touche énormément, je tâcherai de vous faire honneur, tant à vous qu’à ma Guadeloupe, en vous donnant autant d’amour et d’ondes positives que vous avez su me transmettre jusqu’ici ! J’étais loin de m’imaginer pouvoir vivre une telle expérience, ce sont des moments inoubliables, uniques et enrichissants que j’ai l’occasion de partager, et j’espère pouvoir continuer l’aventure à vos côtés. Merci pour tout, je compte sur vous pour me soutenir ! ❤️✨ Je tiens à remercier nos partenaires, grâce à eux l’aventure est magique ! Merci à @arawakbeachresort pour l’accueil ! @beautybusinessschool pour le make up ! MISS3 au 97000 , MISS9713 au 72018 pour l’hexagone ! Service de vote édité par Axxès Interactive, 0,75€ + coût d’un SMS.

A post shared by Anaëlle Guimbi (@anaelleguimbi_off) on

Même si c’était son grand rêve de faire partie de Miss France, Annaëlle Guimbi s’est inclinée. Toutefois, elle ne regrette pas avoir défendu la cause, qu’elle juge noble, celle de lutter contre le cancer du sein.

LES EXPLICATIONS DE SYLVIE TELLIER

Les fans de la candidate, visiblement triste de la voir partir ont crié “injustice”. Sur les réseaux sociaux, beaucoup ont critiqué la décision du concours, allant même jusqu’à dire qu’ils devraient avoir honte.

La polémique, ne s’étant pas calmée, a obligé Sylvie Tellier à sortir du silence. Le 23 août 2020 alors, elle s’est expliquée sur Instagram, défendant Miss France. 

Elle a aussi souligné :

“Je me suis personnellement assurée auprès d’Anaëlle Guimbi”,

avant de continuer :

“qu’elle comprenne que la volonté de l’organisation n’était pas de la sanctionner mais de permettre aux autres candidates de pouvoir continuer l’aventure Miss Guadeloupe sans risque d’annulation.”

View this post on Instagram

L’organisation Miss France et les miss france qui en sont issues ont toujours été mobilisées et engagées en faveur de la lutte contre le cancer du sein. Notre association @lesbonnesfees s’engage au quotidien et ce depuis 5 ans auprès des personnes qui en souffrent. Toute initiative en faveur de la lutte contre le Cancer du sein est louable et doit être encouragée. Je comprends l’incompréhension de certains suite à la non-participation de Anaëlle Guimbi à l’élection de Miss Guadeloupe. Cependant, le niveau d’information et les délais dans lesquelles les photos d’Anaëlle ont été transmises à l’organisation Miss Guadeloupe puis à l’organisation Miss France ne nous permettaient pas d’éviter un recours en annulation de l’élection sanctionnant ainsi toutes les autres participantes. En effet, le règlement miss france ne permet pas de participer à des photos, captations audiovisuelles ou tout événement exposant les parties intimes d’une candidate. Si notre règlement ne prévoit pas explicitement d’exceptions nous savons faire preuve de sensibilité et de flexibilité lorsque le contexte est particulier. Cet événement, je l’espère, incitera encore davantage les candidates à nous soumettre, lors de leur inscription, toutes photos ou vidéos qui pourraient contrevenir au règlement afin que nous puissions avoir le temps nécessaire pour en comprendre le contexte et les étudier. Je me suis personnellement assurée auprès d’Anaëlle Guimbi qu’elle comprenne que la volonté de l’organisation n’était pas de la sanctionner mais de permettre aux autres candidates de pouvoir continuer l’aventure Miss Guadeloupe sans risque d’annulation. Je tenais à remercier notre délégation guadeloupéenne qui a tenu malgré cette période de crise sanitaire à organiser une élection et ce en un temps record. Ce sont des femmes qui œuvrent pour permettre à des jeunes femmes de vivre leur rêve tout en protégeant les valeurs du concours Miss France. #missfrance #missguadeloupe

A post shared by Sylvie Tellier (@sylvietellier) on

LES PREMIÈRES MISS RÉGIONALES POUR MISS FRANCE 2021

Quoi qu’il se soit passé, le concours continue encore et se déroulerait en décembre 2020, comme prévu. D'ailleurs, l'élection régionale a déjà eu lieu, et deux magnifiques beautés venant de Corse et de  Languedoc-Roussillon ont été les premières candidates à convoiter la couronne.

Les postes connexes
instagram.com/noemielecaoff + instagram.com/illanabarry
Beauté Aug 23, 2020
Découvrez les premières Miss régionales pour "Miss France 2021" : Illana et Noémie
instagram.com/noemielecaoff
Célébrités Jul 31, 2020
“Miss France 2021” : Découvrez la nouvelle et magnifique "Miss Corse 2020" Noémie Leca
Getty Images
Actu France May 30, 2020
Zoom sur le salaire de Miss France : Sylvie Tellier témoigne
instagram.com/naimadessoutoff
Actu France Aug 23, 2020
Miss France 2021 : qui est Naïma Dessout, actuelle Miss Saint-Martin