logo
GettyImages
La source: GettyImages

"CNews paie Eric Zemmour pour faire le buzz" : David Assouline accuse la chaîne

Nkongo Odile Carine
02 oct. 2020
12:27
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

David Assouline, le vice-président PS du Sénat, s’est vivement exprimé sur Twitter le 01 octobre 2020, pour réagir aux propos d’Eric Zemmour sur CNews. Zoom sur cette affaire.

Annonces

L’affaire d’Eric Zemmour fait le buzz sur les réseaux, et il y a de plus en plus de personnes qui y sont mêlées.

Agacé par le bruit que fait cette polémique, David Assouline a choisi de répondre sur Twitter, aux propos d’Eric Zemmour. Découvrez son coup de gueule.

Annonces

DAVID SE LÈVE CONTRE LES PROPOS D’ERIC

Selon David Assouline, Eric serait payé pour faire le buzz, au cours dune émission qui ne serait pas réellement diffusée en direct.

“La chaîne a laissé ce passage, mais en plus, elle l'a isolé et valorisé sur les réseaux sociaux, sans aucun commentaire.”

L’homme politique explique alors qu’il a fait appel à la CSA, et a reçu un message du président du conseil, qui l’a assuré qu’il "saisissait également un rapporteur indépendant sur la responsabilité de CNews”.

Annonces

David affirme que même-si c’est Eric individuellement parlant qui ait tenu des propos alarmants, c’est l’ensemble de la chaîne qui est en tort.

AUCUN ARGUMENT DE DÉFENSE

David explique à ses interlocuteurs que la chaîne a donnés de la valeur aux propos d’Eric, alors que ce dernier incite à l’engagement, et à la “haine”.

Le sénateur David Assouline intervient lors de la séance de questions au gouvernement au Sénat. | Photo : Getty Images

Annonces

Si le point de vue de Davis pourrait être mal interprété vis-à-vis de la liberté d’expression, l’homme de 61 ans justifie ses arguments avec conviction.

“Il y a une confusion qui devient grave. Bien sûr que je suis pour la liberté d'expression. Mais il y a une limite, c'est la loi. Ici, ce n'est pas une opinion, mais un délit.”

Le milieu politique n'est pas serein. À tout moment, il est possible de se retrouver au centre d'une polémique. Redécouvrez l'affaire de François de Rugby.

Annonces