Philippe Labro à propos de la tenue de Johnny Hallyday dans un cercueil: "Il n’a pas du tout l’air d’être Johnny"

Johnny Hallyday s'est éteint le 5 décembre 2017 après avoir courageusement combattu son cancer pendant de longs mois, soutenus par ses proches et par sa famille.

Son décès a plongé la France entière en deuil et  ils ont été très nombreux à assister à ses obsèques qui ont eu lieu en grande pompe le 9 décembre 2017 afin de lui faire leurs adieux et de lui rendre hommage.

Dans son livre intitulé "Jirai nager dans plus de rivières", Philippe Labro revient sur ce moment difficile et sur un détail qui a attiré l'attention à l'époque et lui a particulièrement déplu.

LE DÉROULEMENT DES ÉVÉNEMENTS

Le journaliste fait de nombreuses confidences dans son ouvrage et il parle de nombreux moments importants de sa vie, les rencontres les plus touchantes qu'il ait faites et les souvenirs qui leurs sont liées.

Parmi ces rencontres et ces moments marquants, il y a bien entendu son grand ami Johnny Hallyday et son décès qui lui a brisé le cœur mais aussi ses obsèques bouleversantes auxquelles il a assisté. Il raconte pas à pas comment il a appris la terrible nouvelle de la part de Sébastien Farran qui était le manager du Taulier, comment il s'est rendu aussi vite que possible à Marnes-la-Coquette pour découvrir la maisonnée en deuil :

"Sébastien Farran m’appelle, le jeudi soir, pour dire que l’on souhaite que je prononce un hommage lors de la messe qui se tiendra à la Madeleine d’ici quarante-huit heures [...] La nuit est déjà tombée, il pleut, la voiture se fraie difficilement un chemin dans les voies étroites de Marnes-la-Coquette [...] Laeticia me reçoit, elle pleure, elle est calme."

Un récit déchirant qui donne une idée de la manière dont les proches de Johnny Hallyday ont vécu cette période difficile. Mais ils n'étaient pas au bout de leur peine et ont dû faire à nouveau preuve d'une grande dignité et d'un grand courage au cours des obsèques qui ont suivi.

UN DÉTAIL QUI NE COLLE PAS

Une chose a cependant attiré l'attention de Philippe Labro durant les obsèques de Johnny Hallyday. Il évoque pour commencer la foule qui s'était ammassée devant l'église tout en sachant bien qu'elle ne pourrait pas assister à la cérémonie, simplement pour honorer la mémoire de ce géant de la musique. 

Mais le journaliste fait partie des privilégiés qui ont pu faire directement leurs adieux à Johnny et il a ainsi été mené par les policiers jusqu'au salon dans lequel le cerceuil du Taulier se trouvait.

Ouvert, il a ainsi pu voir son ami et la manière dont son corps avait été préparé. Il le raconte avec honnêteté mais aussi avec surprise dans son ouvrage :

"Johnny est étendu, il a l’air tout petit, tout maigre [...]  est glabre, à l’exception d’une minuscule moustache noire. Il est bien sapé, avec une chemise de western de ville et lacet western en guise de cravate. Il n’a pas du tout l’air d’être Johnny. On dirait un étranger."

Devant le cercueil il ne peut s'empêcher de passer en revue tous les souvenirs des moments qu'ils ont partagé ensemble et il se retrouve submergé par l'émotion.

Les confidences touchantes d'un des proches de Johnny qui donnent une idée de la manière dont ceux qui l'ont connu ont vécu son décès et ses funérailles.

Les postes connexes
Getty Images
Hallyday Oct 05, 2020
"Johnny, on l'appelait 'la bête'" : son parolier partage l’histoire de leur baiser
Getty Images
Célébrités Jun 19, 2020
Patrick Sébastien, déçu par les funérailles de Johnny Hallyday, réagit
twitter.com/JohnnySjh
Hallyday Sep 17, 2020
Photos de la tombe de Johnny Hallyday à St Barth : la preuve de l’amour de ses fans
Getty Images
Hallyday Jul 19, 2020
Laeticia Hallyday : "Les gens sur qui on comptait et que nous aimions" ont tourné le dos pendant la bataille de l'héritage