logo
Youtube/Le Parisien
La source: Youtube/Le Parisien

Remarques radicales d'Eric Zemmour : Canal+ a commenté l'avenir de son émission

Kalina Raoelina
23 oct. 2020
10:42
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le 29 septembre 2020, Eric Zemmour a une nouvelle fois dérapé en évoquant le sujet des mineurs étrangers isolés. La direction du groupe Canal+ l’a poursuivi pour outrance.

Annonces

Le soir du 29 septembre 2020, Eric Zemmour n’a pas ménagé ses mots et le comité éthique de Canal+ a décidé de prendre les choses en main. En effet, lors de son passage dans France Info ce jour-là, il a sauvagement attaqué les mineurs migrants, les traitant de “voleurs” et “d’assassins”.

DU DÉJÀ VU ?

Les propos d’Eric Zemmour ont été durs. Face à Christine Kelly, il a attaqué les mineurs étrangers isolés, les traitant de la pire manière qui soit. La séquence est négative pour l’image de Canal+, la chaîne où a été diffusé le programme de France Info.

Annonces

De ce fait, le comité d'éthique de Canal+ a réagi et a poursuivi Eric Zemmour. À noter que ce n’est pas la première fois que ce dernier fait face à une telle situation.

En effet, le sexagénaire a été contraint de payer 10 000 euros d’amende en septembre 2019, pour un motif similaire. À l’époque, il a fait un discours sur l'islam et l'immigration lors d’une convention de la Droite.

Le journaliste et écrivain Eric Zemmour. | Photo : Getty Images

Le journaliste et écrivain Eric Zemmour. | Photo : Getty Images

Annonces

L’AVENIR DU PROGRAMME DE FRANCE INFO

La direction du groupe Canal+ a dénoncé le polémiste pour un manque d'honnêteté ainsi que pour outrance. Une enquête a même été ouverte par le Parquet de Paris le 01 octobre 2020 à l’encontre d’Eric Zemmour pour une ultime raison : la “provocation à la haine raciale”.

L’affaire est encore en cours. La direction de Canal+ compte garder le journaliste, toutefois, elle a été contrainte de prendre une décision formelle.

Eric Zemmour, le 16 mars 2019. | Photo : Getty Images

Eric Zemmour, le 16 mars 2019. | Photo : Getty Images

Annonces

Et d’après le conseil :

“L'émission Face à l'info ne peut pas continuer à être diffusée sous sa forme actuelle.”

ERIC ZEMMOUR FAIT LE BUZZ

Le sexagénaire fait souvent parler de lui. Il a été accusé pour ses propos contre les mineurs migrants et bien avant cette affaire, il a aussi fait le buzz, en étant accusé d’avoir été payé au cours d’une émission qui ne serait pas réellement diffusée en direct. David Assouline a vivement réagi.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Françoise Fabian s'est retrouvée seule avec un bébé après le décès de son mari endetté : "Ma fille a abîmé l'amour que j'avais pour elle''

17 mai 2022

Jean-Pierre Foucault sanctionné pour ne pas avoir payé l'ISF : amende de plusieurs milliers d'euros - ses revenus et l'examen du dossier

11 avril 2022

Chaque matin, une mère célibataire trouve un nouveau jouet dans le berceau de son fils et décide d'installer une caméra dans sa chambre - Histoire

07 mai 2022

Anne-Sophie Lapix, au péril de sa vie en Ukraine, contrainte de se réfugier dans un abri anti-missiles russes

15 mars 2022