On lui a dit qu'elle "simulait" les symptômes, on lui a diagnostiqué un cancer du sang

Une petite fille de 6 ans a été accusée par les médecins d’avoir fait semblant d’être malade durant des mois. Alors qu’en fin de compte, d’après un diagnostic réalisé, elle a un cancer de sang très rare.

Elizabeth Osborne a longtemps souffert d’une douleur chronique au niveau de ses membres. Après plusieurs va-et-vient chez les médecins, ces derniers n’ont pas trouvé la cause de ses douleurs.

D’ailleurs, ils ont même accusé la fillette de menteuse, comme si elle simulait les symptômes. Finalement, après une IRM, on lui a diagnostiqué un cancer de sang rare.

Des infirmères dans un couloir d'hôpital. | Photo : Unsplash

Des infirmères dans un couloir d'hôpital. | Photo : Unsplash

LA SOUFFRANCE D’ELIZABETH

Tout a commencé en mois de mars 2020, la fillette s’est réveillée en pleine nuit en criant qu'elle ressentait une immense douleur à la hanche droite. Ses parents essayaient de la calmer en lui donnant des médicaments et en la massant, mais en vain.

Comme la douleur persistait, les parents ont dû appeler le 111, qui leur a conseillé de se rendre aux urgences. À leur arrivée à l'hôpital, les médecins ont fait des prises de sang et des radiographies, mais n'ont rien trouvé d'anormal. Ainsi, ils ont renvoyé la fillette chez elle.

Des mois sont passés, mais l’état de santé de la fillette ne s'améliore pas. Ses parents l’ont, une fois de plus, emmenée aux urgences, mais les médecins jetaient un coup d'œil rapide et renvoyaient la petite fille.

Selon sa mère, les médecins ont même dit que sa fille inventait de toute pièce ces symptômes en vue de recevoir des friandises après chaque visite à l’hôpital. Néanmoins, Emma, la maman, fait confiance à sa fille.

“Je devenais vraiment frustrée parce qu'au fond, je savais que quelque chose n'allait pas avec mon enfant, c'était plus profond que ce qui n'apparaissait pas sur les rayons X ou les prises de sang”, 

a déclaré Emma.

En juin/juillet 2020, la mâchoire d’Elizabeth a gonflé, donc ses parents sont retournés chez le médecin. Le 06 octobre 2020, on lui a diagnostiqué de lymphome lymphoblastique non hodgkinien à cellules B rare.

Une petite fille tournant le dos au caméra. | Photo : Unsplash

Une petite fille tournant le dos au caméra. | Photo : Unsplash

SON TRAITEMENT

La fillette est actuellement sous chimiothérapie, qui peut durer deux ans et demi selon l’oncologue. De leur côté, les parents de Lizzie collectent des fonds afin que la petite fille puisse continuer d’apprendre.

“Elle a été diagnostiquée plus tôt ce mois-ci et elle est allée directement à l'hôpital pour commencer la chimiothérapie.”,

a déclaré sa mère.

Une fille s'assoit au bord d'une ruelle. | Photo : Unsplash

Une fille s'assoit au bord d'une ruelle. | Photo : Unsplash

Après cette épreuve, Emma a entamé une sensibilisation pour que d’autres familles ne subissent pas une telle situation.

“J'espère qu'aucun autre parent n'a à vivre cela.”,

a-t-elle dit.

GUÉRIR D’UN CANCER

Le cancer peut toucher n’importe qui. Il paraît être incurable, cependant, certaines personnes peuvent être guéries, comme le cas d’une mère et son fils qui ont vaincu ensemble cette terrible maladie.

Les postes connexes
instagram.com/franwhitfield
Santé Sep 12, 2020
Fran lutte contre un cancer du sein, une tumeur cérébrale et une colonne vertébrale brisée
facebook.com/HelpForBabyOwen
People Aug 29, 2020
L'anniversaire d'un enfant atteint d'un cancer gâché par une attaque contre l'hôpital
instagram.com/nabilla
Santé Sep 22, 2020
Nabilla et Thomas ont passé les tests Covid-19 : ils présentent tous les symptômes
Getty Images
Santé Aug 21, 2020
Maladie, overdose, femmes aimées : Retour sur la vie de Richard Bohringer