"Je devais mourir à 7 ans" : Sabrina Perquis a subi une transplantation pulmonaire

Sabrina Perquis est atteinte de la mucoviscidose. Cependant, depuis sa greffe de poumons en 2007, elle vit de mieux en mieux et est plus qu’heureuse.

Treize ans après, elle se souvient encore très bien de l’instant où pour la première fois, elle a pu respirer à pleins poumons

UNE MALADIE DIFFICILE À VIVRE

La mucoviscidose est une maladie génétique héréditaire qui affecte les cellules des voies respiratoires, du tube digestif et des glandes sudorales. En France, près de 500 personnes en meurent chaque année.

Ce fut le cas du chanteur Grégory Lemarchal, grand vainqueur de la saison 4 de la “Star Academy”. Décédé en 2007, il était parmi ceux qui attendaient une transplantation, mais en vain.

Tout comme ce dernier, Sabrina Perquis est elle aussi atteinte de la maladie. Seulement, elle a pu bénéficier d’une greffe de poumons à temps.

ELLE S’EST TOUJOURS BATTUE

À sa naissance, les médecins ont annoncé une terrible nouvelle aux parents de Sabrina Perquis. Atteinte de la mucoviscidose, ils estimaient à seulement 7 ans sa durée de vie. Dès lors, l’animatrice entame une lutte acharnée contre la maladie. Un combat qu’elle évoque dans un livre intitulé “Je devais mourir à 7 ans”.

Enfant, l’auteur passait la majeure partie de son temps à l’hôpital. Un endroit où elle se confronte pour la première fois à la dure réalité de la vie.

“J’ai perdu ma meilleure amie alors que je n’avais que 11 ans. Et à 11 ans, quand on est une petite fille, on pense plutôt à aller à des boums, à des goûters d’anniversaire”,

a-t-elle confié.

Un autre obstacle auquel l’animatrice radio a dû faire face, le regard des gens. La mucoviscidose étant une maladie “invisible”, elle s’est fait critiquer à maintes reprises par ceux qui ignoraient son état de santé.

Puis, un jour, sa vie bascule. Alors qu’elle se trouve sur le plateau de la “Star Academy” pour assister à un prime, la femme reçoit un appel. À l’autre bout du fil, l’hôpital.

Enfin, ils ont trouvé un poumon compatible et la greffe pouvait alors avoir lieu. L’opération a duré 11 heures et fut un succès. De 13 % de souffle, Sabrina est passée à 108 %.

EN PÉRIODE DE CRISE SANITAIRE

Depuis son apparition, la Covid-19 fait des ravages en France et dans plusieurs autres pays. Un fléau destructeur surtout pour les individus les plus vulnérables à savoir les personnes âgées et ceux qui sont atteints de pathologie pouvant développer une forme grave.

Au début, Sabrina Perquis avait négligé la maladie. Pensant que cela n’était pas plus grave qu’une légère grippe. Mais au fil des mois, elle a pris conscience du danger. C’est pourquoi lors d’une interview accordée à Purepeople, l’auteur a tenu à prévenir tous les patients.

“Ceux qui disent qu'ils ne se sentent pas concernés, je leur souhaite de ne connaître ni la maladie ni la souffrance ni la mort, mais de connaître un jour une grosse frayeur pour qu'ils prennent conscience”,

a-t-elle déclaré.

UNE DEUXIÈME NAISSANCE

Le 10 novembre 2007, Sabrina se réveille après sa greffe et peut pour la première respirer à pleins poumons. Pour elle, ce fut comme une deuxième naissance. Ainsi, 13 ans plus tard, elle s’est remémoré cet instant magique et a fait un post sur Instagram pour faire passer un message à ses abonnés.

“N'attendez pas pour vivre, ne perdez aucune occasion (...) souriez, aimez, vibrez, osez, soyez fous, arrêtez de vous prendre la tête pour des détails, ... Brillez, éliminez ce qui assombrit votre chemin”,

a-t-elle mis en légende.

SABRINA PERQUIS AU SUJET DE “POURQUOI JE VIS ?”

Le biopic de Grégory Lemarchal a permis à des millions de personnes de retracer son parcours et voir la manière dont il a vécu avec la mucoviscidose. Cependant, d’après Sabrina Perquis, le téléfilm ne montre pas tout. Découvrez ses explications.

Grégory Lemarchal | Photo : Getty Images

Grégory Lemarchal | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Getty Images
TV Sep 18, 2020
Biopic de Grégory Lemarchal : "Il n'y a pas tout" sur sa maladie, dit Sabrina Perquis
twitter.com/TF1Pro
Parentalité Sep 07, 2020
Grégory Lemarchal : "Il aurait sans doute été greffé", a déclaré son père
Getty Images
Célébrités Sep 01, 2020
Le père de Grégory Lemarchal parle du premier rendez-vous de son fils avec Karine Ferri : "Il ne me l'avait pas dit"
Getty Images
Actu France Sep 08, 2020
Grégory Lemarchal : Les téléspectateurs ont trouvé une erreur chronologique dans son biopic