logo
 GettyImages
La source: GettyImages

“Dropped” : le directeur de la production mise en examen après un crash ayant fait 10 morts

Sedera Raliniainjanahary
12 nov. 2020
13:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

L’enquête continue après le terrible crash de deux hélicoptères lors du tournage de “Dropped”. En effet, son directeur de production a été mis en examen le 07 octobre 2020 pour “homicides involontaires”.

Annonces

Le 09 mars 2015, un terrible drame est survenu en plein tournage d’une émission de téléréalité en Argentine. Plus de 5 ans après ce crash qui a ôté la vie à 10 personnes dont plusieurs sportifs et techniciens, l'enquête se poursuit.

Le 07 octobre 2020, c’est au tour du directeur de production, Nicolas Roussel, d’être mis en examen pour “homicides involontaires”.

Annonces

DÉROULEMENT DES FAITS

Un crash est survenu en Argentine, le 09 mars 2015, en plein tournage de “Dropped”. Dix personnes ont rendu l'âme dans cet accident. Parmi elles, la célèbre navigatrice Florence Arthaud, la championne olympique de natation Camille Muffat et le boxeur médaillé olympique, Alexis Vastine.

Un peu plus de 5 ans après, soit le 07 octobre 2020, le directeur de production, Nicolas Roussel, a été mis en examen devant les juges d’instruction en vue des charges qui pèsent sur lui.

Annonces

À noter que Nicolas et son employeur, l’ALP, avaient d’abord été placés comme témoins assistés tandis que la personne chargée de la sécurité lors du tournage, Peter Högberg, a déjà été mis en examen pour “homicides involontaires” en 2019. D'ailleurs, des procédures d'indemnisation sont déjà en cours.

Annonces

LA MISE EN EXAMEN

Les magistrats accusent le directeur d'avoir commis une “faute caractérisée”. Assurément, les juges reprochent à Nicolas Roussel d’avoir sous-évalué le budget affecté aux moyens aériens.

Ce dernier a négligé certains critères tels que la compétence des pilotes ou les hélicoptères en question. En outre, même les conditions de sécurité nécessaires pour les passagers n’étaient pas vraiment respectées.

Annonces

Suite à ce nouveau fruit de l’enquête, les avocats de Roussel et de la société, Me Mathias Chichportich et Pierre-Olivier Sur tentent de protéger leurs clients.

“Nicolas Roussel, tout comme les équipes d'ALP, … reste déterminé à démontrer qu'aucune faute dans l'organisation du tournage ne peut leur être reprochée”,

ont commenté ses avocats.

Annonces

De leur côté, la famille des victimes se réjouit puisque la vérité commence enfin à se découvrir peu à peu.

“Pour nous tous, c'est enfin la vérité qui arrive. C'est magnifique. C'est un soulagement, vous n'imaginez pas. C'est dingue”,

a déclaré Gisèle Gilles, veuve d'Edouard Gilles, cameraman mort dans l'accident.

Cependant, pour d'autres, comme celle de Camille Muffat, l’avancée de l’enquête n’est plus importante étant donné que cela ne va pas faire revenir les morts.

Annonces

“Tout ça ne me ramènera pas ma fille. Personnellement, cette nouvelle mise en examen ne va rien changer pour moi.”,

a déclaré sa mère.

DÉCÈS DE TROIS CÉLÉBRITÉS

Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, et sept autres personnes ont ont trouvé la mort au cours de cet accident. Rztour sur ce sombre jour où la France a perdu trois de ses grands sportifs en un jour.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité