Hélène de Fougerolles parle de polyamour : "J'ai plusieurs compagnons"

Lors d’un entretien avec Anne Roumanoff, dans l'émission "Ça fait du bien", Hélène de Fougerolles a défendu le “polyamour”, une façon de vivre plusieurs relations en même temps avec le consentement de tous ses partenaires.

En marge de la sortie de la nouvelle saison de “Balthazar”, Anne Roumanoff a reçu Hélène de Fougerolles lors de son émission "Ça fait du bien". Occasion pour la comédienne d’évoquer la mode vie singulière qu’elle mène avec ses compagnons.

AVOIR SIMULTANÉMENT PLUSIEURS AMANTS

Hélène de Fougerolles est une adepte du “polyamour”. Ce mode de vie consiste à avoir simultanément plusieurs amants. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’y voit que des avantages.

"Quand vous vous dites 'J'aime cette personne pour telles raisons, et cette autre personne pour telles autres raisons', vous ouvrez le champ des possibles", 

explique Hélène de Fougerolles.

RIEN À AVOIR AVEC L’INFIDÉLITÉ

Pour la comédienne, le polyamour n’a rien à avoir avec l’infidélité, puisque "Tout le monde est au courant." Elle a tenu également à souligner que sa liberté s’applique aussi bien à elle qu’à ses amants. 

Si l'actrice de 47 ans a choisi cette voie, c’est surtout parce qu’elle pense qu’avoir un couple exclusif induit d'importantes pressions. C’est-à-dire que les espérances sont nombreuses de chaque côté et qu’il est souvent difficile de “rentrer dans toutes les cases” des attentes de l’un par rapport à l’autre.

PAS DE JALOUX !

Mais ce genre de relation signe-t-il véritablement la fin de la jalousie ? Selon la comédienne, “oui”.

"Les histoires de territoire n'existent plus quand on est polyamoureux, on n'appartient plus à quelqu'un", 

explique Hélène de Fougerolles.

Pour Hélène de Fougerolles, ce genre de relation permet d'apprécier son partenaire “pour ce qu'il nous apporte, pas parce qu'il nous appartient".

LA VIE N’A PAS TOUJOURS TENDRE AVEC ELLE 

De sa vie privée, Hélène de Fougerolles, n’en a jamais fait mystère. L’interprète de Doria dans "Trop jeune pour moi" a déjà évoqué le fait qu’elle a plusieurs compagnons lors d’une interview à la fin du mois d’août 2020.

Pourtant tout n’a pas toujours été rose dans la vie de la comédienne. En effet, il fut un temps où elle a eu "d’énormes crises de paranoïa", suite à une période sombre de sa vie. 

Les postes connexes
GettyImages
Célébrités Sep 06, 2020
Hélène de Fougerolles sur sa relation parfois tendue avec Tomer Sisley dans la série “Balthazar”
Getty Images
Célébrités Nov 12, 2020
Hélène de Fougerolles (Balthazar) : ses vulnérabilités qui font contraste à son rôle de flic
GettyImages
Célébrités Nov 13, 2020
Hélène de Fougerolles : ses souvenirs tristes d'harcèlement pendant les castings à 16 ans
Facebook/ArielleDombasle
Parentalité Sep 02, 2020
Arielle Dombasle a perdu sa mère très jeune: son manque d'enfants et les dures à vivre